Archives du mot-clé USA

Match explosif, ce soir au « parc des Princesses », entre la France et les USA !

La première analyse d’avant-match de « JP 60 FF), notre nouveau contributeur, à 200% Foot Fem, est consacrée à ce si important ¼ de finale, entre la France et les USA, qui aura lieu, tout à l’heure, à partir de 21h, au parc des Princes (Paris, France).

Ce soir, ça passe ou ça casse pour l’ équipe de France, pour ces quarts de finale contre les USA. L’ équipe de Corinne Diacre s’ attaque à un monument du football mondial que sont les américaines. Fortes de leurs 7 titres majeurs ( 3 x championnes du monde et 4 x championnes olympiques ) , les joueuses d’ outre-atlantique prennent très au sérieux cette rencontre contre les bleues.

Leur atout : l’ expérience des titres gagnés. C’ est un peu le mélange du jeu allemand, anglais et français en une seule équipe : techniques, physiques, tactiques et surtout guerrières sur la pelouse. Le tout en un, c’ est cela que nos bleues vont essayer de bouger ce soir.

L’ équipe de France a aussi des atouts : Diani : le fer de lance en attaque, Henry : la stratège du milieu et, surtout, la solide défense  – Renard et Mbock – a fait ses preuves.

Il faudra également que les Françaises élèvent leurs niveau de jeu pour sortir du guêpier américain. En somme, dans le jargon footballistique, c’ est  » se faire la peau sur le terrain ». L’ Espagne, en 8ème de finale, nous a montré la voie en faisant jeu égal avec ces joueuses.

Pour la coupe du monde masculine en Russie, l’ équipe de France n’ était pas la meilleure équipe au départ de la compétition mais c’est elle qui a réussi à réunir tous les paramètres d’ un tournoi qui dure 3 semaines.

La position de nos bleues ressemble étrangement à celle des garçons. C’ est le moment de briller et de marquer une tranche dans l’ histoire du sport Français.

Allez les bleues, faîtes nous rêver !

JP 60 FF

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : Les États-Unis en quart de finale où ils affronteront la France !

Les championnes en titre américaines ont battu, de façon litigieuse, ce lundi, l’Espagne lors des huitièmes de finale de ce mondial et passent en quart de finale.

Sans briller, au stade Auguste Delaune de Reims, et devant 19,633 spectateurs, les États-Unis viennent à bout de l’Espagne sur le score 2-1, au terme d’un match très disputé, et rejoignent la France en quart de finale pour un choc au parc des princes, Vendredi 28 juin prochain.

Les américaines ont ouvert le score rapidement dans ce match. A la 7e minutes Rapinoe transforme un penalty après une faute de Corredera sur Morgan dans la surface de réparation(1-0,7e). Deux minutes seulement après l’ouverture du score des américaines, les espagnoles égalisent grâce à Hermoso, d’une belle frappe lobée en lucarne, après une mésentente entre Naeher et Sauerbrunn (1-1,9e).

Bousculées dans le jeu par les espagnoles, les championnes en titre vont une fois de plus bénéficier d’un penalty, mais cette fois très discutable, car sur les ralentis, Lavelle exagère sa chute après un léger contact presque inexistant avec Virginia, à la 75e minute. Et c’est encore Rapinoe qui se charge du penalty et le transforme.

Les USA s’imposent donc 2-1 et disputeront les quarts de finale contre l’équipe de France.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty Images (site FIFA)

l’états-unienne, Megan Rapinoe – capitaine du jour pour les USA, élue joueuse du match….
grâce à deux penalties transformés….

Compositions de départ

Espagne : 7Corredera M.17Garcia L.12Guijarro P.10Hermoso J.6Losada V.16Mapi Leon3Ouahabi L.13Panos S. (G)4Paredes I.11Putellas A.14Torrecilla V.

États-Unis : 7Dahlkemper A.19Dunn C.8Ertz J.17Heath T.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.4Sauerbrunn B.

Remplaçantes

Espagne : 1Gallardo D. (G)23Quinones M. (G)5Andres I.18Bonmati A.9Caldentey M.21Falcon A.22Garcia N.2Jimenez C.15Meseguer S.20Pereira A.19Sampedro A.8Torrejon M.

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.9Horan L.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.14Sonnett E.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Les États-Unis enchaînent face au Chili !

Les américaines ont offert une nouvelle démonstration face au Chili et se qualifient pour les huitièmes de finale de ce mondial.

Pour leur deuxième match de groupe F, les championnes du monde en titre étaient opposées au Chili, ce Dimanche 16 juin. Les américaines se sont, une fois de plus, imposées largement, après leur victoire record (13-0) sur la Thaïlande lors de la première journée. Malgré une équipe largement remaniée par la sélectionneuse Gill Ellis, avec, notamment Alex Morgan (meilleure buteuse du tournoi avec cinq réalisation) restée sur le banc. Les États-uniennes se sont, cette fois, imposées 3-0 face au Chili, au parc des princes, devant 45,594 spectateurs. Les USA, après ce deuxième succès, se qualifient pour les 8e de finale et joueront contre la Suède lors de la dernière journée dans ce groupe F, pour un duel pour la 1er place.

Lloyd a rapidement ouvert le score pour les américaines après onze minutes de jeu, profitant d’un ballon mal dégagé de la tête, pour placer une frappe du gauche, imparable, à l’entrée de la surface (1-0,11e). Quinze minutes plus tard, c’est la milieu de terrain Ertz qui vient inscrire le but du 2-0. Sur un corner droit tapé par Davidson, Ertz devance tout le monde au premier poteau pour reprendre de la tête. Endler touche le ballon mais ne peut rien sur cette tête puissante (2-0,23e). Puis, à la 35e minute, c’est Carli Lloyd, l’attaquante américaine de 36 ans, qui vient faire le break pour les USA et un doublé pour elle dans cette rencontre. Sur un nouveau corner de Davidson, Carli Llyod saute et envoie une tête puissante dans les filets d’Endler (3-0,35e).

Score à la pose 3-0 pour les USA.

En seconde période, le score ne changera pas mais aurait pu être plus lourd si les américaines n’étaient pas tomber sur une Endler des grands soirs (ce qui lui a, d’ailleurs, valu d’être élue « joueuse du match ». Llyod, quant à elle, a même manqué un penalty à la 81e minute.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1- USA: 6 points +16

2- Suède: 6 points +6

3- Chili: 0 point -5

4- Thaïlande: 0 point -17

Seconde gardienne de but de cette compétition à être élue « joueuse du match » – et encore
une Sud Américaine -, la chilienne Christiane Endler.

Compositions de départ

USA : 6Brian M.7Dahlkemper A.12Davidson T.8Ertz J.9Horan L.11Krieger A.10Lloyd C.1Naeher A. (G)23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.

Chili : 8Araya K.21Balmaceda R.1Endler C. (G)15Galaz Su H.3Guerrero C.4Lara F.18Saez J. C.6Soto C.17Toro J.9Urrutia M.20Zamora D.

Remplaçantes

USA : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)19Dunn C.17Heath T.16Lavelle R.20Long A.22McDonald J.3Mewis S.13Morgan A.5O’Hara K.15Rapinoe M.14Sonnett E.

Chili : 12Campos N. (G)23Torrero R. (G)10Aedo Y.5Diaz V.22Duran E.13Grez J.19Huenteo Y.11Lopez Y.14Pardo D.16Pinilla F.7Rojas M.2Soto R.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Victoire record pour les États-Unis face à la Thaïlande !

Dans le Groupe F, les tenantes du titre de la coupe monde – les américaines – ont fait leur entrée en lice dans cette coupe du monde France 2019, ce mardi 11 juin, en écrasant la modeste équipe thaïlandaise au stade Auguste Delaune à Reims.

Pour l’ouverture de leur coupe du monde dans le groupe F, les championnes du monde en titre ont effectué une véritable démonstration en atomisant 13-0 la Thaïlande, avec notamment un quintuplé (cinq buts) d’Alex Morgan. les américaines ont confirmé leur statut d’ultra favorite pour cette coupe du monde. Avec cette large victoire elles battent le record de la plus large victoire lors d’un match de coupe du monde de football.

Les américaines ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score à la 13e minute grâce à Alex Morgan, qui reprend de la tête un centre de la latérale O’hara et envoie le ballon au fond des filets (1-0,12′). Sept minutes plus tard, c’est Lavelle qui vient doubler la mise pour les États-Unis. Décalée au 30 mètres dans l’axe par Morgan Lavelle accélère et envoie une frappe tendue qui fini dans les filets de Charoenying (2-0,20′). A la 32e minute, c’est l’attaquante Horan qui vient marquer le troisième but sur un coup franc de Heath au 20 mètres. Elle enroule le ballon du gauche, mais la frappe se dirige au second poteau. Mexis dévie involontairement dans l’axe, bien placée Horan tir en force pour marquer. score à la pose 3-0.

Au retour des vestiaires, les américaines reviennent avec la même envie et vont inscrire un quatrième but, après cinq minutes de jeu. Cette fois c’est Mewis, au 20 mètres, qui adresse une frappe puissante et ça se termine dans la lucarne (4-0,50′). Quatre minutes, après c’est Alex Morgan qui vient inscrire son doublé dans ce match. Mewis se charge du coup franc à 35 mètres à droite et du gauche vers le premier poteau où Horan prolonge de la tête vers le second poteau et Morgan qui marque du gauche de près (5-0,52′). À la 55e Mewis marque le sixième but – doublé pour elle dans ce match(6-0,55′). Lavelle, à la 56e minute, vient, elle aussi, inscrire son doublé dans ce match, servie dans l’axe Lavelle frappe à ras de terre. Charoenying se couche mal et le ballon passe entre ses mains (7-0). A la 74e minute, Triplé pour Alex Morgan, trouvée dans l’axe de la surface adverse par Press. L’ancienne joueuse de l’OL enrhume Saengkoon d’un râteau puis frappe à mi-hauteur de manière croisée.

8-0 puis 9-0, 5 minutes après. Et c’est Rapinoe qui ouvre son compteur but dans ce mondial. Elle reçoit une passe au ras le sol de Pugh devant la gardienne et marque tranquillement. 81e minute, Alex Morgan marque le but du 10-0 – quadruplé pour elle. 85E minute, 11-0 pour les américaines sur un but de Pugh. Press lance du gauche Pugh dans la surface. Là, par Press en pleine vitesse, l’Américaine déborde Charoenying puis pousse le ballon au fond du gauche, à côté du montant. A la 87e minute, c’est Alex Morgan qui marque le 12e but, Celui du record et quintuplé pour elle. Morgan marque après un magnifique enchaînement et d’une frappe en pleine lucarne du gauche à 20 mètres dans l’axe (12-0,87′). Et enfin les armoricaines de conclure leur belle soirée avec un treizième but signé de l’attaquante Lloyd qui marque de l’extérieur du pied droit alors qu’elle était dans l’axe de la surface thaïlandaise. C’est sur ce treizième buts que l’arbitre du jour, l’argentine Laura Fortunato, met fin au calvaire des thaïlandaises.

Score final États-Unis 13-0 Thaïlande.

Lors du prochain match ,les États-Unis joueront le Chili au parc des princes et la Thaïlande fera face à la Suède à Nice, le16juin.

Les humbles joueuses thaïlandaises remerciant leurs supporteurs de leur soutien indéfectible.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’états-unienne Alex Morgan en état de grâce avec ce record de 5 buts en un seul match
durant une phase finale de coupe du monde, et qui lui vaut, bien sûr, le titre de
« joueuse du match ».

Composition de départ

États-Unis : 7Dahlkemper A. 19Dunn C. 8Ertz J.17Heath T.9Horan L.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.

Thaïlande : 

20Boothduang W.18Charoenying S. (G)3Chinwong N.7Intamee S.8Nild M.5Phancha A.9Phetwiset W.2Saengkoon K.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.14Sonnett E.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)22Sornpao T. (G)11Chuchuen S.17Dangda T.6Khueanpet P.14Pengngam S.23Philawan P.19Pitsamai S.16Saengchan K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O.

Résumé du match en images