Archives du mot-clé trophée

France – Trophée des championnes – 2019 : L’Olympique lyonnais remporte le trophée des championnes!

L’Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain s’affrontaient dans un duel au sommet, lors de cette coupe des championnes, ce samedi 21 septembre 2019 à Guingamp.

Les deux ogres du championnat de France de football féminin se disputaient le trophée de la coupe des championnes. Et c’est l’Olympique Lyonnais qui a remporté ce premier Trophée des Championnes de l’histoire aux tirs aux buts !

Après un match très fermé, l’Olympique Lyonnais,  qui avait signé un triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions la saison passée, remporte encore une fois un trophée, alors que le Paris Saint Germain doit se contenter de la place d’honneur. 

L’édition 2019 du Trophée des championnes est la 1ere édition du Trophée des championnes. Le match opposait  l’Olympique lyonnais, vainqueur de la Division 1 pour la saison 2018-2019 vainqeur de la Coupe de France de la même saison, et le PSG, vice-champion de France, au stade Roudourou de Guingamp.

Dans ce choc entre l’OL et le PSG ce sont les lyonnaises qui ont ouvert le score à l’heure de jeu grâce à Amel Majri qui déborde côté droit, efface Greenwood et frappe du gauche dans la lucarne opposée ( 1-0,31′). Dix minutes après l’ouverture du score des joueuses de Jean-Luc Vasseur, Nadia Nadim venait remettre le Paris Saint-Germain sur les bons rails en égalisant, sur une mauvaise passe d’Amandine Henry vers sa gardienne. Nadim intercepte la passe et marque dans le but vide. (1-1,41′). Dans cette première période équilibré les deux équipe se séparent sur un score nul de 1-1, à la pause.

Au retour des vestiaires, malgré quelques occasions de part et d’autre, aucune des deux équipes n’arrivera à prendre l’avantage jusqu’au coup de sifflet finale du temps règlement par arbitre canadienne, madame Marie-Soleil Baudoin.

Lyon et Paris se sont neutralisés (1-1) avec des buts de Majri et Nadim.

Le trophée s’est alors joué aux tirs au but et a tourné à l’avantage des lyonnaises qui l’emporte (4-3).

Kevin Negalo

Titulaires :

Lyon

16 Sarah Bouhaddi (Gardienne de but) –  2 Lucy Bronze  – 29  Griedge Mbock – 3Wendie Renard (Capitaine) – 15 Alex Greenwood – 5 Saki Kumagai – 6 Amandine Henry – 10 Dzsenifer Marozsán –  Eugénie Le Sommer – 14 Ada Hegerberg – 7 Amel Majri.

PSG 

16 – Chili Christiane Endler (Gardien de but) – 2 Hanna Glas – 14  Irene Paredes (Capitaine) – 4  Paulina Dudek  – 20 Perle Morroni  – 8  Grace Geyoro – 24  Formiga – 13 Sara Däbritz – 11  Kadidiatou Diani – 9 Marie-Antoinette Katoto – 10 Nadia Nadim.

Remplaçantes

Lyon

1 : Lisa Weiß Gardienne de but

4 : Selma Bacha

8 : Isobel Christiansen

17: Nikita Parris

20: Delphine Cascarino

21: Kadeisha Buchanan

23 :Janice Cayman

Entraîneur : Jean-Luc Vasseur

PSG

1: Katarzyna Kiedrzynek Gardienne de but

5: Alana Cook

7:Aminata Diallo

12: Ashley Lawrence

15: Karina Sævik

21 : Sandy Baltimore

23 : Jordyn Huitema

Entraîneur : Olivier Echouafni

Euro U19 – « Ecosse 2019 » : La France championne d’Europe !

L’équipe de France féminine de football des moins de 19 ans  sacrée championne d’Europe après sa victoire en finale contre l’Allemagne.

Les « bleuettes » affrontaient l’Allemagne en finale de l’Euro U19 à Paisley en Écosse, ce dimanche 28 juillet. Grâce notamment à leur gardienne Justine Lerond, qui à été incroyable lors de cette finale dans ses buts, les Bleuettes sont venues à bout de la « Mannschaft » par le score de 2-1.

Il s’agit du 5e titre pour les Françaises en dix finales. En demie, elles avaient éliminé les Espagnoles, tenantes du titre (3-1 a.p.). C’est aussi la troisième fois qu’elles battent leur voisin en finale, après 2006 et 2008.

L’Allemagne, de son côté, six fois titrée, échoue pour la seconde édition consécutive en finale de la compétition et bien que tenant le record du nombre de titres, son dernier sacre, dans la catégorie, remonte,, à présent, à 2011!

Les allemandes qui échouent, pour la seconde année consécutive, en finale,
mais sans titre depuis 2011!

L’équipe de France s’est retrouvée menée après seulement six minutes de jeu, sur un but de Nicole Ayomi, « énorme » et hyper rapide en première période, elle a profité d’une barre transversale de Kössler pour tromper Lerond. Mais l’équipe de France est rapidement revenue dans la partie en égalisant avant le quart d’heure de jeu grâce à Baltimore qui marque d’une belle frappe angle fermé.(1-1, 13′).

La française, Sandy Baltimore, et l’allemande, Nicole Ayomi, toutes deux buteuses
en première mi-temps, à la lutte pour le ballon.

La rencontre a finalement basculé en faveur des « Bleuettes » à vingt minutes de la fin du temps réglementaire lorsque Lakrar a placé une tête contrée décisive, sur un corner tiré par Dufour.

Maëlle Lakrar (Montpellier HSC), auteure du but de la victoire pour les « bleuettes ».

Les bleuettes remportent le match grâce, notamment, à leur gardienne Lerond qui à écœuré les allemandes en stoppant toutes leur tentatives.

Melvine Malard sacrée « soulier d’or » (trophée de la meilleure buteuse du tournoi)

La France s’impose donc 2-1 au coup de sifflet finale.

Kevin Negalo

Crédit photos : site de la F.F.F.

La gardienne messine, Justine Lerond, actrice principale de la victoire française.

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Lakrar, Saint-Georges, Martinez – Dufour, Polito, Philippe – Feller, Baltimore, Azzaro.Entraîneur : Eyquem.

Allemagne (4-3-3) : Willebrandt – Kaut, Kleinherne, Kössler, Köster – Müller, Anyomi, Chmielinski – Donhauser, Ebert, Meyer.Entraîneur : Meinert.

L’Olympique lyonnais remporte la ligue des champions pour la 4eme fois de d’affilée !

Ce samedi 18 mai 2019, l’ogre lyonnais affrontait le Fc Barcelone pour la finale de ligue des champions à Budapest (Hongrie).

Après avoir remporté le championnat et coupe de France l’Olympique lyonnais visait, une fois de plus la ligue des championnes, cette saison, pour réussir un triplé.

Tenantes du titre de la ligue des championnes, après avoir remporté à trois fois successivement le trophée, les lyonnaises, ultra favorites lors de cette finale, ont une fois de plus soulevé le trophée ce samedi 18 mai, face au Fc Barcelone qui disputait sa première finale de son histoire.

L’ogre lyonnais n’a fait qu’une bouchée (4-1) des Barcelonaises avec une Ada Hegerberg hors-norme dans ce match. La ballon d’or 2018 à inscrit un triplé lors de cette finale permettant à Lyon de remporter son quatrième titre d’affilée en ligue des championnes. C’est aussi le sixième titre européen de Lyon de son histoire – et ce depuis 2011. Personne ne fait mieux en Europe. Francfort, deuxième dans ce classement a quatre titres européens.


Les lyonnaises ont parfaitement entamé cette rencontre en ouvrant le score après seulement 5 minutes de jeu sur un but de Marozsan (née à Budapest, la ville hôte de cette finale), qui surgie dans le dos de la défense et reprend un centre de Van de Sanden et trompe la gardienne barcelonaise.

En pleine démonstration dans ce début de match les lyonnaises vont doubler la mise grâce à Ada Hegerberg qui reprend un centre au raz du sol de Van de Sanden et propulse le ballon au fond des filets de Sandra Panos (14′ 2-0).

Quelques minutes après la ballon d’or norvégienne Ada Hegerberg vient, une fois de plus, crucifier la gardienne catalane et inscrit un doublé dans ce match. Et, cette fois, c’est Amel Majri qui s’illustre sur son aile gauche et centre pour le Ballon d’Or qui bat la gardienne barcelonaise Panos, du gauche. Les lyonnaises trop forte mettent le Barça K.O après seulement 20 minutes de jeu.

Un triplé en 15 minutes pour la ballon d’or, Ada Hegerberg!

Puis, à la 31e minutes de jeu, c’est encore Ada Hegerberg, insaisissable dans ce match, qui vient inscrire un triplé. La Norvégienne profite de la sortie manquée de Panos pour reprendre dans le but vide, sur un centre de Bronze, et porter le score à 4-0.

Score à la pose Lyon 4-0 Barcelone.

Une première période ultra dominée par les Rhodaniennes qui ont asphyxié leurs adversaires du jour. Les catalanes ont vécu un véritable cauchemar lors de cette première période.

En seconde mi-temps, les lyonnaises, assurées de remporter la victoire se relâche et ne vont plus trouver le chemin des filets. Ce sont même les catalanes qui vont réussir à marquer dans cette deuxième période, par l’intermédiaire de la joueuse internationale nigériane Oshoala, à là 85e minutes.

L’Olympique lyonnais s’impose donc 4 à 1 et remporte son quatrième titre de ligue des championnes d’affilée.

Kevin Negalo