Archives du mot-clé europe

Euro M19 – « Ecosse 2019 » : la composition des équipes pour France – Allemagne!

Découvrez la composition des équipes à moins d’une heure et demie du coup d’envoi de la finale de l’Euro des moins de 19 ans (M19), entre la France et l’Allemagne!

La finale de l’édition 2019 de l’Euro des moins de 19 ans, qui se déroule en Ecosse, depuis le 16 juillet dernier, n’est plus qu’à quelques dizaines de minutes de son coup d’envoi.

Cette finale qui opposera la France à l’Allemagne sera la huitième confrontation entre les deux nations, dans le cadre de matchs officiels et l’avantage penche en faveur des teutones qui ont remporté cinq de ces face à face, contre deux pour les françaises, et un match nul.

Les compositions des équipes ont été annoncées et nous vous les présentons, à présent.

Christian Estevez

Euro U19 – « Écosse 2019 » : La France bat l’Espagne et file en finale !

Les bleuettes en finale de l’Euro U19 après leur victoire face à l’Espagne, au bout du suspense, lors de cette demi-finale.

Au terme d’un match maîtrisé, l’équipe de France a attendu les prolongations pour briller face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro U19 féminin sur le score de 3-1.

Dans un match au scénario fou, les cadres ont assuré, à l’image de Dufour et de Malard, auteure d’un but. La pépite – Vicki Becho, à peine 15 ans -, a inscrit un doublé !

Les bleuettes, qui ont dominées dans cette rencontre face à l’Espagne, n’ont pas pu ouvrir le score dans le temps réglementaire, malgré deux balles de match de Dufour (87e) et Becho (89e).

Et c’est lors des prolongations que les moins de 19 ans françaises ont fait la différence, d’abord à la 104e minute, en ouvrant le score grâce à la Lyonnaise Melvine Molard, qui marque d’une belle tête croisé.

Puis, après la petite pause c’est la pepite du Paris Saint-Germain, Vicki Becho – âgée de seulement 15 ans – qui vient inscrire un doublé pour faire le break dans ce match et hisser la France en finale (110e et 114e minutes).

Enfin, Athenea Del Castillo a réussi à sauver l’honneur avec la manière, pour l’Espagne, à la 120e minute.

L’Équipe de France ira chercher un cinquième sacre mondial contre l’Allemagne, dimanche.

Kevin Negalo

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Saint-Georges, Lakrar (c), Bacha – Philippe, Dufour, Jean-François (Le Mouël, 101e) – Bussy (Becho, 62e), Feller (Malard, 62e), Baltimore (Martinez, 119e). 

Sélectionneur : Gilles Eyquem.

 Espagne (4-3-3) : Coll – O. Hernández, Codina, Pujadas, Aleixandri – R. Márquez (Pinillos, 109e), Torrodá (Del Castillo, 98e), Rubio (Abelleira, 90e) – Navarro, Pina, Carmona. 

Sélectionneur : Pedro López.

Euro U19 – Écosse 2019 : L’Allemagne en finale après sa victoire face aux Pays-Bas !

La « Mannschaft » a rejoint la finale de l’Euro des moins de 19 ans féminin, ce jeudi, en battant les Pays-Bas.

Malgré quelques frayeurs, ce sont les joueuses de Maren Meinert qui prennent le meilleur sur les « Oranje » (3-1), grâce à Melissa Kössler, malgré l’égalisation de Jill Baijings pour les Pays-Bas.

Marie Müller et Shekiera Martinez ont remis les allemandes sur le droit chemin, dans les dernières minutes et permettre à leur équipe d’empocher la qualification.

Mûller à la transformation du penalty des allemandes contres les néerlandaises.

Les allemandes ont été efficaces : Kossler a ouvert le score, en exploitant une mauvaise sortie de la gardienne néerlandaise Van Domselaar (19e). Baijings a égalisé à la 61e, d’une frappe à ras de terre, de l’entrée de la surface de réparation. Mais les Allemandes ont accéléré à nouveau, en comptant sur l’entrée de Shekiera Martinez (75e). La joueuse de Francfort (18 ans) a obtenu en déposant Levels, un penalty – transformé par Müller (81e) – avant d’inscrire le but du break (89e) après un gros travail d’Anyomi.

Sans trop forcer leur talent les allemandes s’imposent 3-1 contre les Pays-Bas et rejoinent la finale de cette Euro, en attendant le choc entre la France et l’Espagne à (20h30).

Kevin Negalo

Les buts en images

/womensunder19/video/highlights/videoid=2617203.html?jwsource=cl

Composition de départ

Allemagne: 9Anyomi N.11Chmielinski G.13Donhauser L.15Ebert L.3Kaut L.4Kleinherne S.7Kossler M.8Koster L.14Krumbiegel P.10Muller M.1Willebrandt W. (G)

Pays-Bas : 10Baijings J.3Carleer L.4Doorn L.7Leuchter R.5Levels J.8Olislagers M.9Smits J.6van de Velde J.11Van De Westeringh K.1Van Domselaar D. (G)2Wilms L.

Remplaçantes

Allemagne : 12Borggrafe R. (G)16Aehling A.2Gudorf A.18Martinez S.19Meyer C.5Schmidt L.6Stegemann G.17Uebach L.20Wirtz J.

Pays-Bas : 16Panis N. (G)20Casparij K.19Grant C.13Hendriks G.17Hilhorst N.15Philippo D.18Speelman R.14van der Veen R.12van Koot M.

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Les Pays-Bas se qualifient pour les 8e de finale après leur victoire face au Cameroun !

Les Pays-Bas dominent péniblement le Cameroun et se qualifie pour les huitièmes de finale après ce deuxième succès dans ce groupe E.

Ce samedi 15 juin, au stade de la Hainaut, aux tribunes envahies d’orange, les néerlandaises se sont qualifiées pour les huitièmes de finale après leur victoire 3-1, mais difficile, face au Camerounaises qui ont imposées un défi physique impressionnant aux néerlandaises dans cette rencontre. Les Pays-Bas prennent la première place du groupe E devant le Canada qui qui pourrait aussi se qualifier pour les huitièmes en cas de victoire face à la Nouvelle-Zélande, ce samedi 15 juin à Grenoble.

Les Pays-Bas s’imposent grâce un doublé de Viviane Miedema et un but de Dominique Bloodworth. À seulement 22 ans, Vivianne Miedema a établi le nouveau record de buts des Pays Bas, avec 60 réalisations en 77 sélections. Elle efface Manon Melis, 59 buts en 136 sélections entre 2005 et 2016. .L’attaquante D’Arsenal a ouvert le score pour les orange à la 41e minute. après un une-deux Van de Saden déborde et envoie un centre sur la tête de Miedema qui envoie le ballon dans les filets de la gardienne camerounaise Ngo Ndom (1-0,41′). Les camerounaises égalisent dans la foulée du but néerlandais ,grâce à Onguene après avoir profité d’une mauvaise appréciation de la gardienne Van Veenendaal (1-1, 43e).

Score à la pose 1-1

En seconde période, après seulement trois minutes de jeu, les néerlandaises reprennent l’avantage par l’intermédiaire de Dominique Bloodworth qui marque suite à une bévue de Ndom (2-1,48e). Puis, à cinq minutes de fin du temps réglementaire, les oranges font le break grâce à Viviane Miedema qui vient inscrire son doublé.

Score final Pays-Bas 3-1 Cameroun.

Un stade quasiment tout orange (couleur des Pays-Bas), pour ce deuxième
match de poule du groupe E.

Les néerlandaises qualifiées, les camerounaises peuvent toujours croire à une éventuelle qualification avec la place de meilleure troisième met devront battre la nouvelle-Zélande lors du dernier match au stade Auguste Delaune de Reims. Les néerlandaises, elles joueront contre les canadiennes au stade la Mosson de Montpellier ce 20 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La néerlandaise, Viviane Mediema élue « joueuse du match » avec ses deux réalisations
dans ce match…écrasant le record de buts marqués en sélections nationale batave.

Compositions de départ

Pays-Bas : 20Bloodworth D.6Dekker A.14Groenen J.11Martens L.9Miedema V.8Spitse S.10van de Donk D.7van de Sanden S.5van Es K.2van Lunteren D.1van Veenendaal S. (G).

Cameroun : 22Abam M.17Enganamouit G.8Feudjio R.6Johnson E.4Leuko Y.2Manie Ch.12Meffometou C.20Ngo Mbeleck G.1Ngo Ndom A. (G)7Onguene G.10Yango J.

Remplaçantes

Pays-Bas : 23Geurts L. (G)16Kop L. (G)21Beerensteyn L.17Jansen E.13Jansen R.15Kaagman I.18Kerkdijk D.12Pelova V.19Roord J.3van der Gragt S.22van der Most L.4van Dongen M.

Cameroun: 16Mambingo I. (G)23Ongmahan M. (G)14Abena N.18Akaba H.11Awona A.5Ejangue A.13Meyong C.3Nchout A.19Ndoumbouk M.9Ngono M. M.15Sonkeng Y.21Takounda.A

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : « L’angleterre remporte le « derby britannique »

L’une des équipes favorites à la victoire finale de cette coupe du monde – l’Angleterre – s’est imposée pour son entrée en lice, dans un « derby britannique », face l’Écosse, se faisant peur dans les dernier minutes, mais remportant le match.

C’est devant 13,188 spectateurs à « l’Allianz Riviera » de Nice que l’Angleterre et l’Écosse fasaientt leur entrée en lice dans cette coupe du monde, dans un « derby britannique » intense, dans le groupe D. Les anglaises ont eu raison des écossaises (2-1) avec des réalisations de Parris (14′) et White (40′).

L’Angleterre est premiere du groupe D, en attendant le match entre l’Argentine et le Japon, ce Lundi 10 juin.

Les joueuses de Phil Neville ont fait la différence en première mi-temps en montrant une bonne technique dans le jeu et un impact physique important. Mais, avec le courage, les écossaises ont pu réduire l’ecart. Cependant, l’Angleterre a su garder son avantage dans ce match.

D’abord à la 14e minute l’Angleterre obtient un penalty côté droit. Fran Kirby adresse un centre contré par Nicola Docherty de la main dans la surface. Penalty transformé par la future Lyonnaise Nikita Parris (1-0,14e). Puis, cinq minutes avant la pose, encore Kirby, très presente dans ce match, qui gratte le ballon dès qu’il est perdu et le récupère. Elle sert White aux abords de la surface pleine axe. L’avant-centre a un boulevard devant elle donc elle saisit sa chance et envoie le ballon au fond des filets (2-0,40′).

En seconde période les anglaises gèrent leur avantage au score. Mais, peu après l’heure de jeu, les écossaises profitent de la plus belle des manières de leur petit temps fort ,et c’est Emslie qui vient conclure une bonne remontée de balle, suite à une mauvaise passe anglaise. Elle est servie depuis l’axe par Evans et marque en puissance sous la barre(2-1,79′). Malgré la réduction du score les anglaises réussiront à conserver leur avantage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre du jour, la Tchèque Jana AdamKova.

Score final : Angleterre 2-1 Écosse.

Les anglaises joueront leur prochain match face à l’Argentine ce 14 juin au Stade Océane au Havre.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’anglaise Nikita Parris qui s’envole vers le sommet du match, étant élue
« meilleure joueuse de la rencontre ».

Compositions de départ


Angleterre : 1Bardsley K. (G)6Bright M.2Bronze L.3Greenwood A.5Houghton S.10Kirby F.22Mead B.7Parris N.8Scott J.4Walsh K.18White E.


Écosse : 1Alexander L. (G)5Beattie J.4Corsie R.22Cuthbert E.3Docherty N.18Emslie C.11Evans L.15Howard S.8Little K.16Murray C.9Weir C.

Remplaçantes 

Angleterre : 20Carney K.17Daly R.11Duggan T.21Earps M.15McManus A.16Moore J.23Staniforth L.19Stanway G.12Stokes D.9Taylor J.13Telford C.14Williamson L.

Écosse : 21Fife J. (G)12Lynn S. (G)23Arnot E.14Arthur C.20Brown F.19Clelland L.10Crichton L.7Lauder H.6Love J.17Murray J.13Ross J.2Smith K.

Le résumé en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe C : L’australie se fait surprendre par l’Italie!

L’Australie favorite face à l’Italie lors du premier match de ce groupe C s’est faite surprendre par des valeureuses italiennes qui n’ont rien lâché jusqu’au bout, à valenciennes, au stade de la Hainaut, devant 15,380 spectateurs.

L’Italie arrache une victoire précieuse (1-2) dans les dernières secondes avec un doublé de Bonansea.

Ce sont pourtant les australiennes qui ont ouvert logiquement le score à la 22e minute par Kerr sur un penalty, obtenu sur une faute de la defenseuse Sara Gama, qu’elle transforme en deux temps,se faisant justice elle-même. Les australiennes vont dominer cette première période mais n’arriveront pas à faire le break face aux « Azzurre » (pseudonyme des italiennes – NDLR).

En seconde période, les australiennes, sans doute trop confiantes laissent le jeu aux Italiennes, qui vont en profiter pour égaliser, grâce à l’attaquante Bonansea, à la 56e minutes. Barbara Bonansea vole la balle à Polkinghorne à 30 mètres du but australien, sur la gauche, puis entre dans la surface, crochète et ajuste Williams en glissant (1-1,56′).Trop passive en seconde mi-temps, les australiennes vont voir le pire dans les dernières secondes du match…à la 95e minutes !… Où les italiennes vont prendre l’avantage dans ce match, grâce une fois de plus, à Barbara Bonansea, qui signe un doublé dans cette rencontre. Au second poteau, elle reprend, de la tête, un coup franc de Valentina Cernoia, venu de la droite.

L’Italie s’impose 2-1 après le coup de sifflet final de l’arbitre du jour Melissa Borjas.

L’Australie devra se reprendre lors de son deuxième match ce 13 juin face au Brésil, au stade de la mosson de Montpellier, à 18H. L’Italie, elle, sera face à la Jamaïque, le 14 au stade Auguste Delaune de Reims a 18H.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

L’attaquante italienne, Barbara Bonansea, élue « Joueuse du match », grâce à son doublé.

Composition des équipes :

Australie (4-5-1): Williams – Catley, Kennedy, Polkinghorne, Carpenter – Raso, Yallop, Egmond, Logarzo (De Vanna, 61e), Foord – Kerr. 

Sélectionneur: Ante Milicic. 

 Italie (4-3-3): Giuliani – Bergamaschi, Gama, Linari, Guagni – Galli (Bartoli, 46e), Giugliano, Cernoia – Mauro (Sabatino, 58e), Girelli, Bonansea. 

Sélectionneuse: Milena Bertolini.

Remplaçantes :

Australie : 12Micah T. (G)23Allen T.11De Vanna L.17Fowler M.15Gielnik E.19Gorry K.22Harrison A.8Kellond-Knight E.3Luik A.5Roestbakken K.2Simon G.

Italie: 2Marchitelli C. (G)22Pipitone R. (G)13Bartoli E.17Boattin L.16Fusetti L.19Giacinti V.8Parisi A.6Rosucci M.9Sabatino D.15Serturini A.14Tarenzi S.20Tucceri L.

Résumé du match en images :

Coupe du monde France 2019 – Groupe A : La Norvège bat facilement le Nigeria !

Pour son entrée en lice dans cette coupe du monde en France, la Norvège s’est imposée facilement face au Nigeria (3-0) au stade Auguste Delaune, de Reims, devant 11.058 spectateurs et envoie un message au bleues qu’elle affrontera ce mercredi 12 mai à Nice.

La Norvège bat tranquillement les championnes d’Afrique nigérianes sur le score de 3-0, pourtant privées de leur joueuse vedette, Ada Hegerberg, ballon d’or 2019, à quelques jours de leur rencontre contre la France.

Avec cette large victoire les Norvégiennes ont montré qu’elles étaient bien les adversaires les plus dangereuses pour l’équipe de France dans ce groupe A.

Les Nigérianes avaient pourtant bien démarré le match, avec un gros impact physique dans le jeu, mais ce sont les norvégienne qui ont ouvert le score dès la 17e minute grâce à Guro Reiten. Après une belle combinaison sur corner, Guro Reiten prend sa chance dans la surface et trompe la gardienne nigériane.

La norvégienne Guro Reiten, après son but, ouvrant le score de la rencontre.

À la 34e minute, la buteuse se fait passeuse pour sa coéquipière Lisa-Marie Utland, qui trouve le chemin des filets d’une lourde frappe à bout portant, qui se loge sous la transversale(2-0,34′).

Puis, trois minutes plus tard, la Norvège fait le break sur un but contre son camp de Osinachi Ohale qui marque contre son camp en tentant de dégager un centre de l’attaquante Isabell Lehn Hervolsen.

Le score n’évoluera plus en seconde période. Les Norvégiennes s’imposent 3-0 et s’emparent de la deuxième place de ce groupe A, derrière la France qu’elles affronteront lors du deuxième match, ce 12 juin à Nice.

Le Nigeria sera opposé à la Corée du Sud, le même jour à Grenoble.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

Avec un but et une passe décisive lors de ce match, la norvégienne Guro Reiten, est
élue meilleure joueuse de ce match

Compositions de départ :

Norvège : Hjelmseth (1) – Wold (2), Mjelde (6, cap.), Thorisdottir (3), Minde (17) – Graham Hansen (10), Risa (8), Engen (14), Reiten (16) – Herlovsen (9), Utland (11).

Nigeria : Oluehi (1) – Michael (14), Ohale (3), Ebi (5), Ebere (4) – Chiwkelu (10), Okobi (13), Ayinde (18) – Oshoala (8), Oparanozie (9, cap.), Ordega (17).

Remplaçantes :

Norvège : 23 Bogstad O. (G) 12 Fiskerstrand C. (G) 13 Asland T. 15 Eikeland A. 20 Haavi E. 5 Hansen S. 4 Hovland S. 19 Kvamme C. 18 Leonhardsen-Maanum F. 22 Nautnes E. 21 Saevik K. 7 Thorsnes E.

Nigeria : 21 Jonathan A. (G) 16 Nnadozie C. (G) 15 Ajibade R. 23 Chukwudi O. 19 Ihezuo C. 7 Imo A. 12 Kanu U. 6 Nwabuoku E. 22 Ogebe A. 20 Okeke C. 2 Okoronkwo A. 11 Uchendu C.

Résumé en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe B : L’Espagne à eu peur face aux Sud africaines.

L’Espagne a tremblé, ce samedi 8 juin, au stade Océane du Havre, face à l’Afrique du Sud, lors de leur premier match dans cette coupe du monde de football devant 21.044 spectateurs.

Malmenées pendant plus d’une heure par les banyana banyana, les espagnoles ont réussi à renverser la situations dans les vingt dernières minutes du match.

Les espagnoles se sont fait surprendre par la sublime ouverture du score de Kgatlana à la 25e minutes de jeu,

La sud africaine, Thembi KGATLANA, rentre dans l’histoire du football sud africain
en ouvrant le score lors du match face à l’Espagne.

mais les Espagnoles ont renversé la situation en seconde période et s’imposent en fin de match (3-1), grâce à un doublé sur penalty d’Hermoso, passée par le Paris Saint-Germain avant de signer à l’Atletico de Madrid en 2018 (69′,82′), et sur une réalisation de Garcia qui a profité des largesses défensives des sud-africaines dans les dernières minutes pour faire le break.

L’espagnole, Jennifer Hromoso, première joueuse de cette 8ème coupe du monde
à réaliser un doublé sur penalty.

La sud-africaine Vilakaze a reçu un carton rouge à la 81e, après deux cartons jaunes (60′,81′).

Vilakaze (Afrique du Sud), expulsée à la 81ème minute, pour cumul de deux cartons jaunes,
provoquant le second tournant du match puisqu’il permettra à l’Espagne de marquer ses
deux buts suivants, gagnant 3 – 1 au lieu de faire match nul 1 – 1.

Cette victoire permet à L’Espagne de s’emparer de la première place devant l’Allemagne vainqueure de la Chine (1-0), plutôt dans la journée.

Lors du deuxième match de leur groupe, l’Espagne défiera l’Allemagne où la première place de ce groupe sera en jeu.

La rencontre sera le 12 juin au stade de la Hainaut de Valenciennes.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

Compositions des équipes :

Espagne:

Composition de départ 9.Caldentey M. – 7.Corredera M. – 10.Hermoso J. – 6.Losada V. – 16.Mapi Leon – -13.Panos S. (G) – 4.Paredes I. – 11.Putellas A. -19.Sampedro A. -14.Torrecilla V – .8.Torrejon.

Remplaçantes ; M.1Gallardo D. (G) – 23.Quinones M. (G) – 5.Andres I. – 18.Bonmati A. – 21.Falcon A. – 17.Garcia L. – 22.Garcia N. – 12.Guijarro P. – 2.Jimenez C. -15.Meseguer S. – 3O.uahabi L. – 20.Pereira A.

Afrique du sud :

Composition de départ : 19.Biyana K. – 16.Dlamini A. (G) – – 8.Fulutudilu O. – 15.Jane R. – -11.Kgatlana T. – 4.Matlou N. – 10.Motlhalo L. – 9.Mthandi A. -2.Ramalepe L. -5.van Wyk J.- 3.Vilakazi N.

Remplaçantes : 1.Mpuru M. (G) – 20.Swart K. (G) – 7.Dhlamini K. – 18.Gamede B -.23.Holweni S. C. – 6.Makhabane M – .14.Makhubela T. – 13.Mbane B – .22.Mulaudzi R. – 21.Ndimeni B. -12 -Seoposenwe J. – 17Smeda L.

La star Espagnole, Jennifer Hermoso élue meilleure joueuse du match

Résumé du match en images

Match de préparation Coupe du monde « France 2019 » – Espagne – Cameroun : le match en images!

Pour leur seul match de préparation à la coupe du monde qui aura lieu en France, du 7 juin au 7 juillet prochain, programmé à ce jour, l’équipe nationale du Cameroun a été très largement défaite par l’Espagne.

Nous vous proposons de vivre cette rencontre en photos.

C’est sur le score de 4 – 0 que les lionnes indomptables se sont inclinées, ce 17 mai, à Guadalajara (Espagne), face à « la roja » (pseudonyme des équipes nationales espagnoles), alors qu’elles n’avaient attéri que la veille au matin, à l’aéroport de cette même ville.

Crédit photos : mondodeportivo.com & sefutbal.com

Match amical international : Les lionnes indomptables s’inclinent lourdement face aux espagnoles !

Ce vendredi 17 mai 2019, l’equipe nationale du Cameroun affrontait l’Espagne en amical pour sa préparation à la coupe du monde 2019 de la FIFA, en France, en juin prochain.

À moins d’un mois de la coupe du monde ,les lionnes indomptables du Cameroun se sont rendues en Espagne, dans la ville de Guadalajara, ce jeudi 16 mai, pour leur préparation à la coupe du monde qui débutera la 7juin prochain en France.

Au lendemain de leur arrivée, les lionnes se sont inclinées en amical face aux espagnoles, sur le score fleuve de 4 à 0, à Guadalajara.

Les joueuses du sélectionneur Alain Djeumfa ont pu tenir face aux espagnoles seulement une demi-heure avant de concéder l’ouverture du score sur un but d’ Iren Guerrero Sanmartin (31′ :1-0).

Score à la pose 1-0 en faveur de l’Espagne.

En seconde période les Espagnole,s trop supérieures dans le jeu, vont faire le « break » à la 54e minute par l’intermédiaire d’ Alba Redondo (54′ : 2-0).

Puis, à la 72e, les espagnoles aggravent le score sur un but de Sandra Hernández (72′ : 3-0).


Et, dans les derniers instants du match, c’est Aleixandri qui vient donner le coup de grâce aux lionnes, qui devront très vite oublier ce match et se ressaisir lors du prochain match (bien que, selon le programme prévu par le sélectionneur camerounais, il n’y a pas d’autre match de prévu avant le premier match de poule, lors de la phase finale de la coupe du monde).

Score final: Espagne 4-0 Cameroun .

Kevin Negalo