Archives du mot-clé bleues

Coupe du monde France 2019: L’équipe de France rentre parfaitement dans sa coupe du monde !

Les bleues s’imposent largement pour le match d’ouverture de leur coupe du monde face à la Corée du sud, au parc des princes, ce vendredi 7 juin devant plus de 45.000 spectateurs.

L’équipe de France féminine de football prévient déjà les autres nations pour cette coupe du monde de la FIFA 2019 en France, en fracassant (4-0) les coréenne du sud, en match d’ouverture au parc des princes avec des buts d’Eugénie Le Sommer, Amandine Henry et un doublé de la défendeuse Wendy Renard.

Les bleues ont maîtrisé le match de bout en bout, les coréennes n’ont rien pu faire face aux assauts des françaises qui étaient bien trop fortes ce soir. Les bleues ont très vite ouvert le score après seulement 9 minutes de jeu grâce à Eugénie le Sommer suite à une magnifique action collective avec Kadidiatou Diani en pivot, qui écarte pour sa capitaine, Amandine Henry, qui déborde et sert en retrait Le sommer qui propulse le ballon au fond des filets avec l’aide de la barre transversale (1-0,9′).

Le premier but de cette 8ème coupe du monde inscrit à la 9ème minute, par la N°9 française,
Eugénie Le Sommer, pour la France, pays hôte de l’épreuve.

Puis, à la 27e minute de jeu l’équipe de France va doubler la mise par l’intermédiaire de Griedge M’bock Bathy, sur un corner des bleues. Henry adresse un centre pour Wendy renard qui remet en une touche de la tête à sa collègue de défense Bathy qui, d’une sublime volée, envoie le ballon dans les filets de la gardienne coréenne 2-0 pour la France…mais le but est refusé par la Var pour une position de hors-jeu de quelques centimètres.

Griedge MBock Bathy marquant un superbe but, à la 27ème minute…refusé pour
cause de très léger hors-jeu, par la VAR (assistance vidéo).

Ce n’était que partie remise puisque à la 35e minute c’est Wendy Renard qui vient inscrire le deuxième but français en reprenant, de la tête, un corner frappé par Thiney (2-0,35′).

Premier but du doublé, de la tête, de Wendie Renard (France)

En pleine démonstration l’équipe de France va s’offrir un troisième but avant le coup de sifflet de la mi-temps, une fois de plus par la défenseuse Wendy Renard qui vient inscrire un doublé, reprenant, une fois de plus, un corner, mais cette fois tiré par Amel Majri, en décroisant de la tête et qui fait finir le ballon au fond des filets.

Wendie Renard fêtée par ses coéquipières, après son second but en 12 minutes,
encore une fois, grâce à sa supériorité dans les airs et de la tête.

Les bleues mènent logiquement 3-0 à la pose et le score aurait été plus lourd tant les bleues ont été supérieures à des coréennes fantomatiques.

En seconde période, les bleues baissent un peu le pied. Aucune occasion franche en dix minutes, et les coréennes font de plus en plus de fautes dans cette deuxième mi-temps, sans doute frustrées par ce 3-0.

Même avec une seconde période moyenne, après avoir fait le break en première période, les bleues vont réussir à marquer un quatrième but dans les dernieres minutes du matchs, pour le bonheur des plus 45.000 spectateurs du parc des princes. Et c’est la capitaine Amandine Henry qui trouve enfin le fond des filets après de nombreuses tentatives et de quelle manière ! à l’entrée de la surface de réparation et légèrement excentrée elle adresse une belle frappe enroulée dans le petit filet opposé (4-0,85′).

La capitaine des bleues parachevant la nette victoire de l’équipe de France,
grâce à un splendide but, à la 85ème minute de jeu.

Très belle performance des françaises qui s’imposent 4-0 et prennent la tête de leur groupe, en attendant le match de demain entre le Nigeria et la Norvège.

Les bleues célébrant leur large victoire sur la République de Corée (Corée du Sud), avec leur fans.

La France jouera son deuxième match de poule ce 12 mai, face à la Norvège, au stade de Nice, à 21h.

Kevin Negalo

Crédits photos : getty images (site FIFA).

Composition de depart:

France : 16 Bouhaddi S. (G) – 19 Mbock Bathy G.- 15 Bussaglia E. – 20.Cascarino D. – 11 Diani K. – 6 Henry A – .9 Le Sommer E. – 10 Majri A.- 3 Renard W. – 17 Thiney G – 4Torrent M.

Corée du sud :18 Kim Jung-Mi (G) – 8 Cho So-Hyun – 4 Hwang Bo-Ram – 16 Jang Sel-Gi – 1 0Ji So-Yun- 11 Jung Seol-Bin – 12 Kang Yu-Mi – 5 Kim Do-Yeon – 20 Kim Hye-Ri – 17 Lee Geum-Min – 15 Lee Young-Ju.

Remplaçantes :

France : 21 Peyraud-Magnin P. (G ) – 18 Asseyi V. – 14 Bilbault C. – 23 Clemaron M. – 22 Debever J. – 13 Gauvin V. -8 Geyoro O. – 7 Karchaoui S. -12 Laurent E. -2 Perisset E. -5 Tounkara A.

Corée du sud : 21 Jung Bo-Ram (G) 1 Kang Ga-Ae (G) 3 Jeong Yeong A 23 Kang Chae-Rim 2 Lee Eun-Mi 7 Lee Min-a 19 Lee So-Dam 6 Lim Seon-Joo 9 Moon Mi-ra 14 Shin Dam-Yeong 22 Son Hwa-Yeon 13 Yeo Min-Ji.

Wendie Renard sacrée « meilleure joueuse du match »
45 261 personnes présentent au stade des Princes (Paris), pour ce match d’ouverture
de la coupe du Monde « Fance 2019″…!!!


Résumé vidéo du match

Équipe de France de Football: Les bleues s’imposent facilement face à la Thaïlande.

Sans forcer leur talent, les filles de Corine Diacre se sont imposées 3-0 face à la modeste équipe Thaïlandaise, avec une entrée fracassante de Kadidia Diani.

À 13 jours de la coupe du monde à domicile (7juin-7juillet), l’equipe de France s’est imposée ce samedi 25 mai à Orléans, en match de préparation face à la Thaïlande, avec, notamment deux penaltys manqués par les bleues.

Diani a effectué une entrée lumineuse en seconde période, en inscrivant un doublé permettant à la France de s’imposer 3-0.

Malgré la revue d’effectif de Corine Diacre, au coup d’envoi, laissant les cadres sur le banc de touche, les bleues n’ont eu aucun mal à se défaire de la Thaïlande, 34e au classement FIFA, et qui a perdu 9 de ses 10 derniers matchs.

Corine Diacre a aligné une formation en 4-2-3-1.

Dans les buts : la gardienne Peyraud-Magnin, En défense : Torrent, Debever, Tounkara et Karchaoui. Dans l’axe du milieu : Bibault et Bussaglia. En milieu offensif : Cascarino, Thiney et Assayi. Et, en pointe : Gauvin.

Le 11 de départ de l’équipe de France, face à la Thaïlande.

Malgré leur nette domination, et avec de nombreuses occasions franche, elles seront accrochées pendant cette première période par les Thaïlandaises (0-0).

Au retour des vestiaires, l’equipe de France hausse le niveau et ouvre le score à l’heure de jeu grâce à Bussaglia (60′- 1-0). Dix minutes plus tard, les bleues obtiennent un penalty. Geyoro se charge s’en charge.. mais sa frappe termine sur la barre transversale de la gardienne Thaïlandaise Charoenying.

Elise Bussaglia, capitaine pour cet avant-dernier match de préparation à la coupe du monde,
a parfaitement montré l’exemple en ouvrant le score.

Puis, à la 78e minute, Diani, intenable depuis son entrée en jeu, à la 64e minutes à la place de Gauvin, double la mise pour la France. L’attaquante du Paris Saint Germain surprend Chuchuen qui pensait protéger la balle dans sa surface, pour que la gardienne s’empare du ballon. Diani surgit dans le dos, vole le ballon et le propulse au fond des filets (2-0 – 78′).

A la 84e minute, les bleues bénéficient d’un nouveau penalty, obtenu par Geyoro, qui à subi une charge de Dangda, et tombe dans la surface. C’est au tour de Perisset de tenter sa chance… mais elle aussi manque son penalty ! Sa frappe croisée, dans le petit filet gauche, est détourné par Charoenying.

Deux minutes plus tard, sans doute vexée par son penalty manqué, Perisset sort d’un duel d’avec quatre Thaïlandaises et adresse un centre court vers Diani qui, avec sang froid, contrôle et marque de près avec son pied droit.

La France s’impose donc 3-0 et jouera son dernier match de préparation ce 31 mai face à la Chine, avant la coupe du monde, le 7 juin contre la Corée du sud.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

France : Pauline Peyraud-Magnin – Marion Torrent (puis Ève Périsset, 52e), Julie Debever, Aïssatou Tounkara, Sakina Karchaoui – Élise Bussaglia (C, puis Maéva Clemaron, 64e), Charlotte Bilbault – Delphine Cascarino (puis Emelyne Laurent, 52e), Gaëtane Thiney (puis Onema Grace Geyoro, 63e), Viviane Asseyi – Valérie Gauvin (puis Kadidiatou Diani, 64e). Sélectionneure : Corinne Diacre.

Thaïlande : Sukanya Charoenying – Sunisa Srangthaisong, Pitsamai Somsai (puis Duangnapa Sritala, 57e), Natthakarn Chinwong, Warunee Phetwiset – Silawan Intamee, Wilaiporn Boothduang (puis Taneekam Dangda, 65e) – Kanjana Sungngoen (C), Pikul Khueanpet (puis Sudara Chuchuen, 46e), Rattikan Thongsombut (puis Khwanruedi Saengchan) – Miranda Nild. Sélectionneur : Nuengruethai Sathongwien.