Archives du mot-clé 2019

France – Trophée des championnes – 2019 : L’Olympique lyonnais remporte le trophée des championnes!

L’Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain s’affrontaient dans un duel au sommet, lors de cette coupe des championnes, ce samedi 21 septembre 2019 à Guingamp.

Les deux ogres du championnat de France de football féminin se disputaient le trophée de la coupe des championnes. Et c’est l’Olympique Lyonnais qui a remporté ce premier Trophée des Championnes de l’histoire aux tirs aux buts !

Après un match très fermé, l’Olympique Lyonnais,  qui avait signé un triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions la saison passée, remporte encore une fois un trophée, alors que le Paris Saint Germain doit se contenter de la place d’honneur. 

L’édition 2019 du Trophée des championnes est la 1ere édition du Trophée des championnes. Le match opposait  l’Olympique lyonnais, vainqueur de la Division 1 pour la saison 2018-2019 vainqeur de la Coupe de France de la même saison, et le PSG, vice-champion de France, au stade Roudourou de Guingamp.

Dans ce choc entre l’OL et le PSG ce sont les lyonnaises qui ont ouvert le score à l’heure de jeu grâce à Amel Majri qui déborde côté droit, efface Greenwood et frappe du gauche dans la lucarne opposée ( 1-0,31′). Dix minutes après l’ouverture du score des joueuses de Jean-Luc Vasseur, Nadia Nadim venait remettre le Paris Saint-Germain sur les bons rails en égalisant, sur une mauvaise passe d’Amandine Henry vers sa gardienne. Nadim intercepte la passe et marque dans le but vide. (1-1,41′). Dans cette première période équilibré les deux équipe se séparent sur un score nul de 1-1, à la pause.

Au retour des vestiaires, malgré quelques occasions de part et d’autre, aucune des deux équipes n’arrivera à prendre l’avantage jusqu’au coup de sifflet finale du temps règlement par arbitre canadienne, madame Marie-Soleil Baudoin.

Lyon et Paris se sont neutralisés (1-1) avec des buts de Majri et Nadim.

Le trophée s’est alors joué aux tirs au but et a tourné à l’avantage des lyonnaises qui l’emporte (4-3).

Kevin Negalo

Titulaires :

Lyon

16 Sarah Bouhaddi (Gardienne de but) –  2 Lucy Bronze  – 29  Griedge Mbock – 3Wendie Renard (Capitaine) – 15 Alex Greenwood – 5 Saki Kumagai – 6 Amandine Henry – 10 Dzsenifer Marozsán –  Eugénie Le Sommer – 14 Ada Hegerberg – 7 Amel Majri.

PSG 

16 – Chili Christiane Endler (Gardien de but) – 2 Hanna Glas – 14  Irene Paredes (Capitaine) – 4  Paulina Dudek  – 20 Perle Morroni  – 8  Grace Geyoro – 24  Formiga – 13 Sara Däbritz – 11  Kadidiatou Diani – 9 Marie-Antoinette Katoto – 10 Nadia Nadim.

Remplaçantes

Lyon

1 : Lisa Weiß Gardienne de but

4 : Selma Bacha

8 : Isobel Christiansen

17: Nikita Parris

20: Delphine Cascarino

21: Kadeisha Buchanan

23 :Janice Cayman

Entraîneur : Jean-Luc Vasseur

PSG

1: Katarzyna Kiedrzynek Gardienne de but

5: Alana Cook

7:Aminata Diallo

12: Ashley Lawrence

15: Karina Sævik

21 : Sandy Baltimore

23 : Jordyn Huitema

Entraîneur : Olivier Echouafni

Women’s international champions Cup 2019 : L’Olympique lyonnais en finale avec North Carolina Courage.

L’Olympique lyonnais affrontera le club américain de North Carolina Courage pour la finale de l’international champions Cup.

les joueuses de Jean-Luc Vasseur étaient déjà très en jambes et se sont imposées dans les dernières secondes du match contre l’Atletico de Madrid lors de cette demi-finale grâce à l’heure capitaines Wendie Renard.

Durant une première période largement maîtrisée, les lyonnaises se sont créé beaucoup d’occasions mais Hegerberg, Majri ou encore Le Sommer, ne trouvaient pas le chemin des filets.

En seconde mi-temps les joueuses de l’Atletico de Madrid se montraient dangereuses. Mais, à la 90e Wendie renard venait délivrer l’OL d’un but de la tête sur corner.(1-0).

Lyon disputera sa deuxième finale d’affilée dans cette WICC, après celle perdu l’année dernière, et sera opposé, ce Lundi 19 août à North Carolina Courage,vainqueur de Manchester City sur le score de 2-1, pour la finale.

Les lyonnaises pourraient déjà remporter leur premier titre de la saison.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

Olympique Lyonnais : Bouhaddi, Bronze, Mbock, Renard, Greenwood, Marozsan, Henry, Le Sommer, Parris, Hegerberg, Majri.

Atletico Madrid : L. Gallardo, Aleixandri, Tounkara, Linari, Menayo, A. Sampedro, Ángela, Sosa, Virginia, Meseguer, Toni Duggan, Ludmila.

WOMEN’S CUP Zurich 2019 – Demi-finales : Le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin en finale !

Le Paris Saint-Germain et la juventus de Turin se retrouveront ce dimanche 18 août 2019, pour la finale de la seconde éditoin de laWomen’s cup 2019 en Suisse.

Ce vendredi 16 août se disputaient les deux demi-finales de la « Women’s Cup » de Zurich, et le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la finale de cette seconde édition en étrillant le club italien du Milan AC 6-0, grâce à des buts de : Hovland.S ( contre son camp), M.A.Katoto, Diani.K (qui inscrit un doublé) ,Baltimore.S et Zamanian.A .

Les parisiennes ont ouvert le score au quart d’heure de jeu sur un but contre son camp de Hovland, puis, à la 28e minute, c’est Katoto qui vient doubler la mise pour le Paris Saint Germain. Et, quelques seconde avant la pause, Diani vient marquer le but du break.

Au retour des vestiaires la jeune attaquante parisienne vient une fois de plus marquer pour s’offrir un doublé dans le match (4-0,57′). Enfin, dans les dernières minutes du match, Baltimore et Zamanian viennent clore, coup sur coup, le festival parisien en marquant le 5e et 6e buts côté parisien, (86′ & 87′).

Les parisiennes trop forte pour les italiennes s’imposent 6-0.

Dans l’autre demain finale la Juventus de Turin s’est aussi imposée largement mais avec moins de buts que les parisiennes.En effet la Juventus s’est imposée 4-0 contre FC Zürich et se hisse en finale de la Women’s Cup.

C’était bien trop facile en Suisse pour les « Bianconere » (surnom des joueuses de la Juventus de Turin – NDLR) qui, à la 10e minute, était en avance grâce au penalty de Girelli. Trois minutes plus tard, Bonansea a doublé le score avec un magnifique tir au talon derrière la gardienne. Le 0-3 est arrivé à la 21e minute de Staskova, qui a été trouvée dans la zone par Girelli et a réussi un puissant tir du pied droit sous la barre.

En deuxième mi-temps, les italiennes ont marqué leur quatrième but grâce à Girelli qui a profité du mauvais jeu de la défense adverse pour dribbler la gardienne et placer le ballon à l’arrière du filet pour sceller le résultat à 0 – 4.

La finale opposant le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin se jouera ce dimanche 18 août.

Kevin Negalo

Euro U19 – « Ecosse 2019 » : La France championne d’Europe !

L’équipe de France féminine de football des moins de 19 ans  sacrée championne d’Europe après sa victoire en finale contre l’Allemagne.

Les « bleuettes » affrontaient l’Allemagne en finale de l’Euro U19 à Paisley en Écosse, ce dimanche 28 juillet. Grâce notamment à leur gardienne Justine Lerond, qui à été incroyable lors de cette finale dans ses buts, les Bleuettes sont venues à bout de la « Mannschaft » par le score de 2-1.

Il s’agit du 5e titre pour les Françaises en dix finales. En demie, elles avaient éliminé les Espagnoles, tenantes du titre (3-1 a.p.). C’est aussi la troisième fois qu’elles battent leur voisin en finale, après 2006 et 2008.

L’Allemagne, de son côté, six fois titrée, échoue pour la seconde édition consécutive en finale de la compétition et bien que tenant le record du nombre de titres, son dernier sacre, dans la catégorie, remonte,, à présent, à 2011!

Les allemandes qui échouent, pour la seconde année consécutive, en finale,
mais sans titre depuis 2011!

L’équipe de France s’est retrouvée menée après seulement six minutes de jeu, sur un but de Nicole Ayomi, « énorme » et hyper rapide en première période, elle a profité d’une barre transversale de Kössler pour tromper Lerond. Mais l’équipe de France est rapidement revenue dans la partie en égalisant avant le quart d’heure de jeu grâce à Baltimore qui marque d’une belle frappe angle fermé.(1-1, 13′).

La française, Sandy Baltimore, et l’allemande, Nicole Ayomi, toutes deux buteuses
en première mi-temps, à la lutte pour le ballon.

La rencontre a finalement basculé en faveur des « Bleuettes » à vingt minutes de la fin du temps réglementaire lorsque Lakrar a placé une tête contrée décisive, sur un corner tiré par Dufour.

Maëlle Lakrar (Montpellier HSC), auteure du but de la victoire pour les « bleuettes ».

Les bleuettes remportent le match grâce, notamment, à leur gardienne Lerond qui à écœuré les allemandes en stoppant toutes leur tentatives.

Melvine Malard sacrée « soulier d’or » (trophée de la meilleure buteuse du tournoi)

La France s’impose donc 2-1 au coup de sifflet finale.

Kevin Negalo

Crédit photos : site de la F.F.F.

La gardienne messine, Justine Lerond, actrice principale de la victoire française.

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Lakrar, Saint-Georges, Martinez – Dufour, Polito, Philippe – Feller, Baltimore, Azzaro.Entraîneur : Eyquem.

Allemagne (4-3-3) : Willebrandt – Kaut, Kleinherne, Kössler, Köster – Müller, Anyomi, Chmielinski – Donhauser, Ebert, Meyer.Entraîneur : Meinert.

Euro M19 – « Ecosse 2019 » : la composition des équipes pour France – Allemagne!

Découvrez la composition des équipes à moins d’une heure et demie du coup d’envoi de la finale de l’Euro des moins de 19 ans (M19), entre la France et l’Allemagne!

La finale de l’édition 2019 de l’Euro des moins de 19 ans, qui se déroule en Ecosse, depuis le 16 juillet dernier, n’est plus qu’à quelques dizaines de minutes de son coup d’envoi.

Cette finale qui opposera la France à l’Allemagne sera la huitième confrontation entre les deux nations, dans le cadre de matchs officiels et l’avantage penche en faveur des teutones qui ont remporté cinq de ces face à face, contre deux pour les françaises, et un match nul.

Les compositions des équipes ont été annoncées et nous vous les présentons, à présent.

Christian Estevez

Euro U19 – « Écosse 2019 » : La France bat l’Espagne et file en finale !

Les bleuettes en finale de l’Euro U19 après leur victoire face à l’Espagne, au bout du suspense, lors de cette demi-finale.

Au terme d’un match maîtrisé, l’équipe de France a attendu les prolongations pour briller face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro U19 féminin sur le score de 3-1.

Dans un match au scénario fou, les cadres ont assuré, à l’image de Dufour et de Malard, auteure d’un but. La pépite – Vicki Becho, à peine 15 ans -, a inscrit un doublé !

Les bleuettes, qui ont dominées dans cette rencontre face à l’Espagne, n’ont pas pu ouvrir le score dans le temps réglementaire, malgré deux balles de match de Dufour (87e) et Becho (89e).

Et c’est lors des prolongations que les moins de 19 ans françaises ont fait la différence, d’abord à la 104e minute, en ouvrant le score grâce à la Lyonnaise Melvine Molard, qui marque d’une belle tête croisé.

Puis, après la petite pause c’est la pepite du Paris Saint-Germain, Vicki Becho – âgée de seulement 15 ans – qui vient inscrire un doublé pour faire le break dans ce match et hisser la France en finale (110e et 114e minutes).

Enfin, Athenea Del Castillo a réussi à sauver l’honneur avec la manière, pour l’Espagne, à la 120e minute.

L’Équipe de France ira chercher un cinquième sacre mondial contre l’Allemagne, dimanche.

Kevin Negalo

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Saint-Georges, Lakrar (c), Bacha – Philippe, Dufour, Jean-François (Le Mouël, 101e) – Bussy (Becho, 62e), Feller (Malard, 62e), Baltimore (Martinez, 119e). 

Sélectionneur : Gilles Eyquem.

 Espagne (4-3-3) : Coll – O. Hernández, Codina, Pujadas, Aleixandri – R. Márquez (Pinillos, 109e), Torrodá (Del Castillo, 98e), Rubio (Abelleira, 90e) – Navarro, Pina, Carmona. 

Sélectionneur : Pedro López.

Euro U19 – Écosse 2019 : L’Allemagne en finale après sa victoire face aux Pays-Bas !

La « Mannschaft » a rejoint la finale de l’Euro des moins de 19 ans féminin, ce jeudi, en battant les Pays-Bas.

Malgré quelques frayeurs, ce sont les joueuses de Maren Meinert qui prennent le meilleur sur les « Oranje » (3-1), grâce à Melissa Kössler, malgré l’égalisation de Jill Baijings pour les Pays-Bas.

Marie Müller et Shekiera Martinez ont remis les allemandes sur le droit chemin, dans les dernières minutes et permettre à leur équipe d’empocher la qualification.

Mûller à la transformation du penalty des allemandes contres les néerlandaises.

Les allemandes ont été efficaces : Kossler a ouvert le score, en exploitant une mauvaise sortie de la gardienne néerlandaise Van Domselaar (19e). Baijings a égalisé à la 61e, d’une frappe à ras de terre, de l’entrée de la surface de réparation. Mais les Allemandes ont accéléré à nouveau, en comptant sur l’entrée de Shekiera Martinez (75e). La joueuse de Francfort (18 ans) a obtenu en déposant Levels, un penalty – transformé par Müller (81e) – avant d’inscrire le but du break (89e) après un gros travail d’Anyomi.

Sans trop forcer leur talent les allemandes s’imposent 3-1 contre les Pays-Bas et rejoinent la finale de cette Euro, en attendant le choc entre la France et l’Espagne à (20h30).

Kevin Negalo

Les buts en images

/womensunder19/video/highlights/videoid=2617203.html?jwsource=cl

Composition de départ

Allemagne: 9Anyomi N.11Chmielinski G.13Donhauser L.15Ebert L.3Kaut L.4Kleinherne S.7Kossler M.8Koster L.14Krumbiegel P.10Muller M.1Willebrandt W. (G)

Pays-Bas : 10Baijings J.3Carleer L.4Doorn L.7Leuchter R.5Levels J.8Olislagers M.9Smits J.6van de Velde J.11Van De Westeringh K.1Van Domselaar D. (G)2Wilms L.

Remplaçantes

Allemagne : 12Borggrafe R. (G)16Aehling A.2Gudorf A.18Martinez S.19Meyer C.5Schmidt L.6Stegemann G.17Uebach L.20Wirtz J.

Pays-Bas : 16Panis N. (G)20Casparij K.19Grant C.13Hendriks G.17Hilhorst N.15Philippo D.18Speelman R.14van der Veen R.12van Koot M.

Coupe du monde France 2019 – Groupe D: Le Japon tenu en échec par l’Argentine !

L’Argentine tient en échec les vice-championnes du monde, japonaises pour leur entrée dans cette coupe du monde de football de la FIFA, dans le groupe D.

Après la victoire de l’Angleterre hier sur l’Écosse (2-1), dans ce groupe D, le finaliste de la dernière édition de la coupe du monde, le Japon, n’avait pas droit à l’erreur face l’équipe surprise de cette coupe du monde : l’Argentine.

Devant plus 25.000 spectateurs au parc des princes, le Japon s’est vu surprendre par une équipe argentine très courageuse. Malgré leur large domination dans ce match les japonnasses n’ont pas pu trouver la faille dans la défense argentine regroupée derrière en 4-5-1.


Avec 8 tirs dont 2 cadrés et 72% de possession de balle, les championnes du monde 2011 n’arriveront pas, malgré tout, à trouver le chemin des filets de Correa jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre française Stéphanie Frappart.

L’Angleterre est leader, l’Argentine 2e, le Japon 3e et l’Écosse en dernière position.

Lors du deuxième match dans ce groupe D, le japon sera opposé à l’Écosse, ce 14 juin au Roazhon Park de Rennes et, le même jour, l’Argentine sera face à l’Angleterre au stade Océane au Havre.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (FIFA)

L’argentine Estefania Banini tenant face aux assauts de deux japonaises – parfait reflet de
la réalité de cette partie -, remporte le titre de « joueuse du match »

Composition de départ

Argentine: Correa(G) – Gomez, Barroso, Cometti, Stabile – Benitez, Mayorga, Bravo, Bonsegundo, Banini – Sole Jaimes.

Japon: Yamashita – Shimizu, Kumagai, Minami, Sameshima – Miura, Sugita ; Nakajima, Hasegawa – Yokoyama, Sugasawa.

Remplaçantes 

Argentine:  Pereyra S. (G) Chavez G. Coronel M. Ippolito D. Juncos N. Larroquette M. Menendez M. viedo Y. Potassa M. Sachs A. Santana V.

Japon:

Hirao C. (G) . Ikeda S. (G) Endo J.  Ichise N. Iwabuchi M. Kobayashi R. Miyagawa A. Miyake S. Momiki Y.  Sakaguchi M. Takarada S. Utsugi R

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019- Groupe C : Cristiane et le Brésil se baladent face à la Jamaïque !

Les bretilliennes n’ont pas raté leur entrée en lice dans cette coupe du monde en France !

Malgré l’absence de leur vedette Marta pour ce match, le Brésil s’est quand même imposé lors de son premier match en écrasant la Jamaïque (3-0) avec un triplé de Cristiane.

Sans sa star Marta blessée à la cuisse et préservée pour ce match face à la Jamaïque, les brésiliennes ont brillé ce dimanche à Grenoble au stade des alpes devant 17,668 spectateurs. L’expérimentée Alves Cristiane a été intenable lors de ce match ! La joueuse de 34 ans a inscrit un triplé, permettant au Brésil de s’imposer 3-0.Avec ce triplé elle inscrit son 91e but en sélection ! C’est aussi la première fois qu’une joueuse brésilienne réalise un coup du chapeau en Coupe du monde depuis 1999 au Mexique !


Les brésiliennes ont parfaitement entamé leur match en ouvrant le score après seulement 15 minutes de jeu. Située côté gauche Cristiane reprend un centre de Andressa Alves d’une tête décroisée qui trompe la gardienne Jamaïcaine Shneider (1-0,15′). A la 38e minute, le Brésil obtient un penalty. L’arbitre allemande Riem Hussein signale le point de penalty pour une faute de main d’Allyson Swaby sur un centre de Leticia Santos…Mais Andressa Alves manque son penalty ! Remarquable depuis le début du match,Sydney Schneider plonge sur sa droite et capte le ballon en deux temps. Score à la pose :Brésil 1-0 Jamaïque.


Au retour des vestiaires les brésiliennes vont doubler la mise après 5 minutes de jeu et c’est Cristiane qui vient inscrire son doublé dans ce match, sur un centre vicieux venu de la droite, à ras de terre. Schneider et les défenseuses jamaïcaines passent au travers. A l’affût au second poteau, Cristiane tacle du pied gauche et le ballon franchit la ligne de but.(2-0,50′). Neuf minutes plus tard, Christiane vient inscrire son triplé sur coup franc juste à l’entrée de la surface de réparation. Cristiane envoie une frappe travaillée du pied gauche qui trompe Schneider. Le ballon franchit la ligne après avoir heurté le dessous de la barre. Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet de final. Score final: Brésil 3-0 Jamaïque.


Les Brésiliennes se hissent à la première place du groupe C devant l’Italie vainqueur de l’Australie plus tôt dans la journée.

Le Brésil affrontera l’Australie pour un gros choc le 13 juin au stade de la mousson de Montpellier.

La Jamaïque sera face à l’Italie le 14 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La brésilienne Cristiane offre le premier triplé et coup du chapeau à son équipe, obtenant
fort logiquement, le titre de « Joueuse du match ».

Compsitions de départ

Brésil :

7Andressa1Barbara(G)16Beatriz11Cristiane9Debinha8Formiga14Kathellen21Monica13Santos L.6Tamires5Thaisa

Jamaïque :

14Blackwood D.16Bond-Flasza D.18Carter T.20Matthews C.5Plummer K.1Schneider S. (G)11Shaw K.6Solaun H.17Swaby A.4Swaby C.9Sweatman M.

Remplaçantes 

Bresil :

12Aline Villares (G)22Leticia (G)17Andressinha15Camila3Daiane23Geyse18Luana19Ludmila10Marta2Poliana20Raquel4Tayl12Aline Villares (G)22Leticia (G)17Andressinha15Camila3Daiane23Geyse18Luana19Ludmila10Marta2Poliana20Raquel4Tayla

Jamaïque : 

23Jamieson Y. (G)13McClure N. (G)21Adamolekun O.7Asher C.10Brown J.15Cameron T.12Campbell S.22Grey M.3Hudson-Marks C.19Patterson T.8Shim A.2Silver L.

Résumé du match en Images

Coupe du monde France 2019 – Groupe C : L’australie se fait surprendre par l’Italie!

L’Australie favorite face à l’Italie lors du premier match de ce groupe C s’est faite surprendre par des valeureuses italiennes qui n’ont rien lâché jusqu’au bout, à valenciennes, au stade de la Hainaut, devant 15,380 spectateurs.

L’Italie arrache une victoire précieuse (1-2) dans les dernières secondes avec un doublé de Bonansea.

Ce sont pourtant les australiennes qui ont ouvert logiquement le score à la 22e minute par Kerr sur un penalty, obtenu sur une faute de la defenseuse Sara Gama, qu’elle transforme en deux temps,se faisant justice elle-même. Les australiennes vont dominer cette première période mais n’arriveront pas à faire le break face aux « Azzurre » (pseudonyme des italiennes – NDLR).

En seconde période, les australiennes, sans doute trop confiantes laissent le jeu aux Italiennes, qui vont en profiter pour égaliser, grâce à l’attaquante Bonansea, à la 56e minutes. Barbara Bonansea vole la balle à Polkinghorne à 30 mètres du but australien, sur la gauche, puis entre dans la surface, crochète et ajuste Williams en glissant (1-1,56′).Trop passive en seconde mi-temps, les australiennes vont voir le pire dans les dernières secondes du match…à la 95e minutes !… Où les italiennes vont prendre l’avantage dans ce match, grâce une fois de plus, à Barbara Bonansea, qui signe un doublé dans cette rencontre. Au second poteau, elle reprend, de la tête, un coup franc de Valentina Cernoia, venu de la droite.

L’Italie s’impose 2-1 après le coup de sifflet final de l’arbitre du jour Melissa Borjas.

L’Australie devra se reprendre lors de son deuxième match ce 13 juin face au Brésil, au stade de la mosson de Montpellier, à 18H. L’Italie, elle, sera face à la Jamaïque, le 14 au stade Auguste Delaune de Reims a 18H.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

L’attaquante italienne, Barbara Bonansea, élue « Joueuse du match », grâce à son doublé.

Composition des équipes :

Australie (4-5-1): Williams – Catley, Kennedy, Polkinghorne, Carpenter – Raso, Yallop, Egmond, Logarzo (De Vanna, 61e), Foord – Kerr. 

Sélectionneur: Ante Milicic. 

 Italie (4-3-3): Giuliani – Bergamaschi, Gama, Linari, Guagni – Galli (Bartoli, 46e), Giugliano, Cernoia – Mauro (Sabatino, 58e), Girelli, Bonansea. 

Sélectionneuse: Milena Bertolini.

Remplaçantes :

Australie : 12Micah T. (G)23Allen T.11De Vanna L.17Fowler M.15Gielnik E.19Gorry K.22Harrison A.8Kellond-Knight E.3Luik A.5Roestbakken K.2Simon G.

Italie: 2Marchitelli C. (G)22Pipitone R. (G)13Bartoli E.17Boattin L.16Fusetti L.19Giacinti V.8Parisi A.6Rosucci M.9Sabatino D.15Serturini A.14Tarenzi S.20Tucceri L.

Résumé du match en images :