Archives pour la catégorie match amical

WOMEN’S CUP 2019 : Le PSG champion !

Ce dimanche 18 août 2019, le paris Saint-Germain a remporté le trophée de la deuxième édition de la Women’s cup face à la Juventus Turin.

La vidéo du résumé dans cet article.

Après leur défaite en finale de la « Women’s French Cup » face à Montpellier aux tirs au but, debut août, les parisiennes se sont rattrapé en remportant la « Women’s Cup à Zürich » (Suisse), après avoir malmené les turinoises en finale, à la Raiffeisen Arena, sur le score de 4-0, avec notamment un doublé de la jeune pépite parisienne Jordyn Huitema .

Les joueueses d’Olivier Echouafni ont dominé le match de bout en bout face à une belle équipe de la Juventus de Turin.

C’est Léa Khelifi qui a ouvert le score pour le Paris Saint-Germain peut après l’heure de jeu (1-0,35′). Puis, quelques minutes avant la pause, c’est la « fameuse » Jordyn Huitema qui venait doubler la mise pour les franciliennes (2-0,41′).

Au retour des vestiaires c’est encore Jordyn Huitema qui vient marquer et inscrire un doublé dans le match (3-0,58′). Et, à seize minutes de la fin du match, Nadia Nadim clôturait la prestation des parisiennes en marquant le quatrième but sur pénalty (4-0,74′).

Ce titre va sans doute donner de la confiance aux parisiennes à moins d’une semaine de la reprise du championnat.

Le PSG va recevoir l’ACJ Soyaux pour son premier match de la D1.

Kevin Negalo

Le résumé en images

Women’s international champions Cup 2019 : L’Olympique lyonnais en finale avec North Carolina Courage.

L’Olympique lyonnais affrontera le club américain de North Carolina Courage pour la finale de l’international champions Cup.

les joueuses de Jean-Luc Vasseur étaient déjà très en jambes et se sont imposées dans les dernières secondes du match contre l’Atletico de Madrid lors de cette demi-finale grâce à l’heure capitaines Wendie Renard.

Durant une première période largement maîtrisée, les lyonnaises se sont créé beaucoup d’occasions mais Hegerberg, Majri ou encore Le Sommer, ne trouvaient pas le chemin des filets.

En seconde mi-temps les joueuses de l’Atletico de Madrid se montraient dangereuses. Mais, à la 90e Wendie renard venait délivrer l’OL d’un but de la tête sur corner.(1-0).

Lyon disputera sa deuxième finale d’affilée dans cette WICC, après celle perdu l’année dernière, et sera opposé, ce Lundi 19 août à North Carolina Courage,vainqueur de Manchester City sur le score de 2-1, pour la finale.

Les lyonnaises pourraient déjà remporter leur premier titre de la saison.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

Olympique Lyonnais : Bouhaddi, Bronze, Mbock, Renard, Greenwood, Marozsan, Henry, Le Sommer, Parris, Hegerberg, Majri.

Atletico Madrid : L. Gallardo, Aleixandri, Tounkara, Linari, Menayo, A. Sampedro, Ángela, Sosa, Virginia, Meseguer, Toni Duggan, Ludmila.

WOMEN’S CUP Zurich 2019 – Demi-finales : Le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin en finale !

Le Paris Saint-Germain et la juventus de Turin se retrouveront ce dimanche 18 août 2019, pour la finale de la seconde éditoin de laWomen’s cup 2019 en Suisse.

Ce vendredi 16 août se disputaient les deux demi-finales de la « Women’s Cup » de Zurich, et le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la finale de cette seconde édition en étrillant le club italien du Milan AC 6-0, grâce à des buts de : Hovland.S ( contre son camp), M.A.Katoto, Diani.K (qui inscrit un doublé) ,Baltimore.S et Zamanian.A .

Les parisiennes ont ouvert le score au quart d’heure de jeu sur un but contre son camp de Hovland, puis, à la 28e minute, c’est Katoto qui vient doubler la mise pour le Paris Saint Germain. Et, quelques seconde avant la pause, Diani vient marquer le but du break.

Au retour des vestiaires la jeune attaquante parisienne vient une fois de plus marquer pour s’offrir un doublé dans le match (4-0,57′). Enfin, dans les dernières minutes du match, Baltimore et Zamanian viennent clore, coup sur coup, le festival parisien en marquant le 5e et 6e buts côté parisien, (86′ & 87′).

Les parisiennes trop forte pour les italiennes s’imposent 6-0.

Dans l’autre demain finale la Juventus de Turin s’est aussi imposée largement mais avec moins de buts que les parisiennes.En effet la Juventus s’est imposée 4-0 contre FC Zürich et se hisse en finale de la Women’s Cup.

C’était bien trop facile en Suisse pour les « Bianconere » (surnom des joueuses de la Juventus de Turin – NDLR) qui, à la 10e minute, était en avance grâce au penalty de Girelli. Trois minutes plus tard, Bonansea a doublé le score avec un magnifique tir au talon derrière la gardienne. Le 0-3 est arrivé à la 21e minute de Staskova, qui a été trouvée dans la zone par Girelli et a réussi un puissant tir du pied droit sous la barre.

En deuxième mi-temps, les italiennes ont marqué leur quatrième but grâce à Girelli qui a profité du mauvais jeu de la défense adverse pour dribbler la gardienne et placer le ballon à l’arrière du filet pour sceller le résultat à 0 – 4.

La finale opposant le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin se jouera ce dimanche 18 août.

Kevin Negalo

Équipe de France de Football: Les bleues s’imposent facilement face à la Thaïlande.

Sans forcer leur talent, les filles de Corine Diacre se sont imposées 3-0 face à la modeste équipe Thaïlandaise, avec une entrée fracassante de Kadidia Diani.

À 13 jours de la coupe du monde à domicile (7juin-7juillet), l’equipe de France s’est imposée ce samedi 25 mai à Orléans, en match de préparation face à la Thaïlande, avec, notamment deux penaltys manqués par les bleues.

Diani a effectué une entrée lumineuse en seconde période, en inscrivant un doublé permettant à la France de s’imposer 3-0.

Malgré la revue d’effectif de Corine Diacre, au coup d’envoi, laissant les cadres sur le banc de touche, les bleues n’ont eu aucun mal à se défaire de la Thaïlande, 34e au classement FIFA, et qui a perdu 9 de ses 10 derniers matchs.

Corine Diacre a aligné une formation en 4-2-3-1.

Dans les buts : la gardienne Peyraud-Magnin, En défense : Torrent, Debever, Tounkara et Karchaoui. Dans l’axe du milieu : Bibault et Bussaglia. En milieu offensif : Cascarino, Thiney et Assayi. Et, en pointe : Gauvin.

Le 11 de départ de l’équipe de France, face à la Thaïlande.

Malgré leur nette domination, et avec de nombreuses occasions franche, elles seront accrochées pendant cette première période par les Thaïlandaises (0-0).

Au retour des vestiaires, l’equipe de France hausse le niveau et ouvre le score à l’heure de jeu grâce à Bussaglia (60′- 1-0). Dix minutes plus tard, les bleues obtiennent un penalty. Geyoro se charge s’en charge.. mais sa frappe termine sur la barre transversale de la gardienne Thaïlandaise Charoenying.

Elise Bussaglia, capitaine pour cet avant-dernier match de préparation à la coupe du monde,
a parfaitement montré l’exemple en ouvrant le score.

Puis, à la 78e minute, Diani, intenable depuis son entrée en jeu, à la 64e minutes à la place de Gauvin, double la mise pour la France. L’attaquante du Paris Saint Germain surprend Chuchuen qui pensait protéger la balle dans sa surface, pour que la gardienne s’empare du ballon. Diani surgit dans le dos, vole le ballon et le propulse au fond des filets (2-0 – 78′).

A la 84e minute, les bleues bénéficient d’un nouveau penalty, obtenu par Geyoro, qui à subi une charge de Dangda, et tombe dans la surface. C’est au tour de Perisset de tenter sa chance… mais elle aussi manque son penalty ! Sa frappe croisée, dans le petit filet gauche, est détourné par Charoenying.

Deux minutes plus tard, sans doute vexée par son penalty manqué, Perisset sort d’un duel d’avec quatre Thaïlandaises et adresse un centre court vers Diani qui, avec sang froid, contrôle et marque de près avec son pied droit.

La France s’impose donc 3-0 et jouera son dernier match de préparation ce 31 mai face à la Chine, avant la coupe du monde, le 7 juin contre la Corée du sud.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

France : Pauline Peyraud-Magnin – Marion Torrent (puis Ève Périsset, 52e), Julie Debever, Aïssatou Tounkara, Sakina Karchaoui – Élise Bussaglia (C, puis Maéva Clemaron, 64e), Charlotte Bilbault – Delphine Cascarino (puis Emelyne Laurent, 52e), Gaëtane Thiney (puis Onema Grace Geyoro, 63e), Viviane Asseyi – Valérie Gauvin (puis Kadidiatou Diani, 64e). Sélectionneure : Corinne Diacre.

Thaïlande : Sukanya Charoenying – Sunisa Srangthaisong, Pitsamai Somsai (puis Duangnapa Sritala, 57e), Natthakarn Chinwong, Warunee Phetwiset – Silawan Intamee, Wilaiporn Boothduang (puis Taneekam Dangda, 65e) – Kanjana Sungngoen (C), Pikul Khueanpet (puis Sudara Chuchuen, 46e), Rattikan Thongsombut (puis Khwanruedi Saengchan) – Miranda Nild. Sélectionneur : Nuengruethai Sathongwien.

Match de préparation Coupe du monde « France 2019 » – Espagne – Cameroun : le match en images!

Pour leur seul match de préparation à la coupe du monde qui aura lieu en France, du 7 juin au 7 juillet prochain, programmé à ce jour, l’équipe nationale du Cameroun a été très largement défaite par l’Espagne.

Nous vous proposons de vivre cette rencontre en photos.

C’est sur le score de 4 – 0 que les lionnes indomptables se sont inclinées, ce 17 mai, à Guadalajara (Espagne), face à « la roja » (pseudonyme des équipes nationales espagnoles), alors qu’elles n’avaient attéri que la veille au matin, à l’aéroport de cette même ville.

Crédit photos : mondodeportivo.com & sefutbal.com

Match amical international : Les lionnes indomptables s’inclinent lourdement face aux espagnoles !

Ce vendredi 17 mai 2019, l’equipe nationale du Cameroun affrontait l’Espagne en amical pour sa préparation à la coupe du monde 2019 de la FIFA, en France, en juin prochain.

À moins d’un mois de la coupe du monde ,les lionnes indomptables du Cameroun se sont rendues en Espagne, dans la ville de Guadalajara, ce jeudi 16 mai, pour leur préparation à la coupe du monde qui débutera la 7juin prochain en France.

Au lendemain de leur arrivée, les lionnes se sont inclinées en amical face aux espagnoles, sur le score fleuve de 4 à 0, à Guadalajara.

Les joueuses du sélectionneur Alain Djeumfa ont pu tenir face aux espagnoles seulement une demi-heure avant de concéder l’ouverture du score sur un but d’ Iren Guerrero Sanmartin (31′ :1-0).

Score à la pose 1-0 en faveur de l’Espagne.

En seconde période les Espagnole,s trop supérieures dans le jeu, vont faire le « break » à la 54e minute par l’intermédiaire d’ Alba Redondo (54′ : 2-0).

Puis, à la 72e, les espagnoles aggravent le score sur un but de Sandra Hernández (72′ : 3-0).


Et, dans les derniers instants du match, c’est Aleixandri qui vient donner le coup de grâce aux lionnes, qui devront très vite oublier ce match et se ressaisir lors du prochain match (bien que, selon le programme prévu par le sélectionneur camerounais, il n’y a pas d’autre match de prévu avant le premier match de poule, lors de la phase finale de la coupe du monde).

Score final: Espagne 4-0 Cameroun .

Kevin Negalo