Espagne primera division 2019-2020-3e journée (suite et fin) : Barcelone leader,la Corogne cale face à Tenerife.

Ce week-end du 21 et 22 septembre ce sont joué les matchs de la 3e journée de la première division de football féminin du championnat espagnol.

Résumé, résultats et classement dans cet article.

Avec un magnifique début de saison, le Deportivo la Corogne manque sa chance de prendre la première place du classement après la lourde défaite de l’Atletico de Madrid face au Fc Barcelone. En effet, avec 6 points en deux matchs le Deportivo pouvait s’emparer de la première place du classement s’il s’imposait ce dimanche à domicile sur sa pelouse. Mais les joueuses du Deportivo ont été accrochées (1-1) par la formation de Tenerife.

Avec le même nombre de points, c’est le barca qui est « leader » à la différence de buts favorable après sont récital (6-1) face à l’Atletico de Madrid, ce samedi 22 septembre.

Kevin Negalo

Les résultats :

Huelva 1-0 Séville 

But: Rodriguez

Valence 2-0 Atletic Bilbao

Buts: Ferez.C(18′),Coleman(90′).

Logrono 5-1 CD Tacon

Buts: Logrono: Banda.B(19′,25′,47′),Pizarro Mungo(81′),Ruiz.S(90+1′) – CD Tacon: Aslani(17′).

La Corogne 1-1 Tenerife

Buts: La Corogne : Garcia.G(11′) – Tenerife : Koko(14′).

Le vante 0-1 Rayo Vallecano

But: Garcia.S(17′).

Réal Sociedad 2-0 Betis

Buts: Garcia.N(34′,45+1’sp).

Fc Barcelone 6-1 Atletico Madrid

Buts: Fc Barcelone : Oshala (45+1′,47′),Jenni Hermoso(8′,sp),Marion à(28′),Laia Alexandri (34′,csc),Mesi(76’csc).

Madrid Cf 2-1 Espanyol

Buts: Madrid : Mrabet(36′),Alba Mellano(80′) – Epanyol: Lucena (17′).

Classement :

1-Fc Barcelone 7 points

2-Logrono 7 points

3-Valence 7 points

4-Deprotiva la Corogne 7 points

5-Atletico Madrid 6 points

6-Madrid Cf 6 points

7-Réal Sociedad 5 points

8-Levante 4 points

9-Rayo  Vallecano 4 points

10-Fc Séville 3 points

11-Atletic Bilbao 3 points

12-Huelva 3 points

13-CD Tacon 3 points

14-Tenerife 2 points

15-Betis 0 point 

16-Espanyol 0 point

Espagne – Primera division 2019-2020 – 3e journée (matchs avancés) : Le Fc Barcelone corrige l’Atletico de Madrid et prend seul la tête du classement !

Ce samedi 21 septembre, en matchs avancés de la 3ème journée de la Liga 1, avaient lieux deux duels entre un club de Madrid et un club de Barcelone, puisque s’affrontaient le Fc Barcelone et l’Atletico Madrid pour un choc au sommet de la liga féminin, en match avancé de la troisième journée de championnat, tandis que l’autre rencontre opposait le Fc Madrid à au club barcelonais de l’Espanyol.

Résumés, résultats et classement dans cet article.

Le Fc Barcelone, tenu en échec lors de la journée précédente sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-1), n’a fait qu’une bouchée des championnes en titre de l’Atletico Madrid, en s’imposant à domicile dans le stade, le « Estadi Johan Cruyff », sur le score de 6-1 ! Les catalanes se sont imposées grâce à un doublé de l’Internationale nigériane Oshoala et des buts de Jenni Hermoso (8′,sp), Mariona (28′), Laia Alexandria (34′,csc), Mesi (76′,csc). Amanda Sampedro avait ouvert le score pour l’Atletico dès la deuxième minutes de jeu. La française de l’Atletico, Aissatou Tounkara, a écopé d’un carton rouge direct à la 60e minute.

Le Fc Barcelone prend provisoirement la première place du classement avec 7 points en attendant le match du deportivo la Corogne qui, en cas de victoire ce dimanche face à Tenerife, aura 9 points et s’emparera de la première place.

L’autre match de ce samedi opposait le Madrid cf à l’espanyol. Le Madrid cf s’est imposé (2-1) grâce à des réalisations de Mrabet (36′) et Alba Mellado (80′) alors qu’elles s’étaient vu menées à la 17e par l’Espanol, sur un but de Lucena. Les madrilènes se placent à la 4ème position, avec 6 points. L’espanol est dernier avec trois défaites en autant de matchs.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

Titulaires

Fc Barcelone : 

1 Panos S. (G)

9 Caldentey M.

12 Guijarro P.

16 Hansen C.

7 Hermoso J.

20 Oshoala A. L.

15 Ouahabi L.

4 Pilar M.

11 Putellas A.

8 Torrejon M.

3 van der Gragt S.

Atletico Madrid

1 Lola (G)

4 Aleixandri L.

9 Corral C.

8 Ludmila

11 Menayo C.

15 Meseguer S.

2 Robles K.

10 Sampedro A.

7 Sosa A.

14 Torrecilla V.

19 Tounkara A.

Remplaçantes

Fc Barcelone

25 Font G. (G)

19 Andujar C.

14 Bonmati A.

10 Hamraoui K.

17 Pereira A.

24 Pina C.

5 Serrano M.

Atletico Madrid 

13 van Veenendaal S. (G)

18 Duggan T.

22 Garcia O.

5 Linari E.

16 Ovdiychuk O.

20 Santos L.

12 Strom K.

France – Trophée des championnes – 2019 : L’Olympique lyonnais remporte le trophée des championnes!

L’Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain s’affrontaient dans un duel au sommet, lors de cette coupe des championnes, ce samedi 21 septembre 2019 à Guingamp.

Les deux ogres du championnat de France de football féminin se disputaient le trophée de la coupe des championnes. Et c’est l’Olympique Lyonnais qui a remporté ce premier Trophée des Championnes de l’histoire aux tirs aux buts !

Après un match très fermé, l’Olympique Lyonnais,  qui avait signé un triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions la saison passée, remporte encore une fois un trophée, alors que le Paris Saint Germain doit se contenter de la place d’honneur. 

L’édition 2019 du Trophée des championnes est la 1ere édition du Trophée des championnes. Le match opposait  l’Olympique lyonnais, vainqueur de la Division 1 pour la saison 2018-2019 vainqeur de la Coupe de France de la même saison, et le PSG, vice-champion de France, au stade Roudourou de Guingamp.

Dans ce choc entre l’OL et le PSG ce sont les lyonnaises qui ont ouvert le score à l’heure de jeu grâce à Amel Majri qui déborde côté droit, efface Greenwood et frappe du gauche dans la lucarne opposée ( 1-0,31′). Dix minutes après l’ouverture du score des joueuses de Jean-Luc Vasseur, Nadia Nadim venait remettre le Paris Saint-Germain sur les bons rails en égalisant, sur une mauvaise passe d’Amandine Henry vers sa gardienne. Nadim intercepte la passe et marque dans le but vide. (1-1,41′). Dans cette première période équilibré les deux équipe se séparent sur un score nul de 1-1, à la pause.

Au retour des vestiaires, malgré quelques occasions de part et d’autre, aucune des deux équipes n’arrivera à prendre l’avantage jusqu’au coup de sifflet finale du temps règlement par arbitre canadienne, madame Marie-Soleil Baudoin.

Lyon et Paris se sont neutralisés (1-1) avec des buts de Majri et Nadim.

Le trophée s’est alors joué aux tirs au but et a tourné à l’avantage des lyonnaises qui l’emporte (4-3).

Kevin Negalo

Titulaires :

Lyon

16 Sarah Bouhaddi (Gardienne de but) –  2 Lucy Bronze  – 29  Griedge Mbock – 3Wendie Renard (Capitaine) – 15 Alex Greenwood – 5 Saki Kumagai – 6 Amandine Henry – 10 Dzsenifer Marozsán –  Eugénie Le Sommer – 14 Ada Hegerberg – 7 Amel Majri.

PSG 

16 – Chili Christiane Endler (Gardien de but) – 2 Hanna Glas – 14  Irene Paredes (Capitaine) – 4  Paulina Dudek  – 20 Perle Morroni  – 8  Grace Geyoro – 24  Formiga – 13 Sara Däbritz – 11  Kadidiatou Diani – 9 Marie-Antoinette Katoto – 10 Nadia Nadim.

Remplaçantes

Lyon

1 : Lisa Weiß Gardienne de but

4 : Selma Bacha

8 : Isobel Christiansen

17: Nikita Parris

20: Delphine Cascarino

21: Kadeisha Buchanan

23 :Janice Cayman

Entraîneur : Jean-Luc Vasseur

PSG

1: Katarzyna Kiedrzynek Gardienne de but

5: Alana Cook

7:Aminata Diallo

12: Ashley Lawrence

15: Karina Sævik

21 : Sandy Baltimore

23 : Jordyn Huitema

Entraîneur : Olivier Echouafni

Football féminin: Desormais Un salaire pour les joueuses de ligue 1 camerounaise

Les joueuses de la ligue 1 du championnat camerounais de football féminin auront bientôt un salaire.

Dans un championnat de 12 clubs, dont le début est fixé fin octobre 2019, apparemment le Conseil d’Administration transitoire de la Ligue de Football Féminin du Cameroun (LFFC) a enfin pris la décision d’emmener un gros changement dans cette ligue 1.

D’après madame Céline Mendomo Eko, présidente de la ligue de football féminin du Cameroun, les joueuses de cette première division toucheront maintenant un salaire chaque mois.

Une décision qui va certainement ravir les joueuses évoluant en ligue 1, quand on sait qu’elles ne touchaient aucun salaire jusqu’à maintenant. Elle vont pouvoir bientôt profiter des fruits de leur efforts.

Kevin Negalo

Espagne – primera division 2019-2020 : Le Fc Barcelone tenu en échec ! L’Atletico Madrid gagne encore !

La 2e journée du championnat d’Espagne de football féminin s’est disputé ce week-end du 14 et 15 septembre.

Résumés, résultats et classement dans cet article.

Les championnes en titre madrilènes de l’Atletico de Madrid enchaînent une deuxième victoire de suite, cette fois sur leur terrain, face au Fc Séville (3-0). Sosa (24′),Ludmila (78′) et Corral (90+1′) ont permis à leur équipe de s’imposer.

Après sa large victoire à domicile contre le CD Tacon (qui sera officiellement, en 2020, l’équipe féminine de football du réal Madrid) sur le score de 9-1, le Fc Barcelone, en déplacement lors de cette seconde journée, a été tenu en échec par le Rayo Vallecano (1-1). Sanchez a ouvert le score pour le Rayo sur pénalty à la 58e minute, permettant à son équipe de mener. C’est dans les dernières minutes que les catalanes vont s’arracher pour avoir le point du match nul grâce à Hermoso qui, elle aussi, marque sur pénalty (84e).

Kevin Negalo

Les autres résultats :

Samedi 14 Septembre

Réal sociedad 0-0 Levante

Espanyol 0-3 Valence

Buts: Ferez.C(52′),Martinez Salimas(56′),Colemane.Z(69′).

Atletic Bilbao 3-0 Madrid

Buts: Vazquez.E(42′,56′),  Pera.M(90′).

CD Tacon 3-0 Huelva 

Buts: Jakobsson.S(22′),Martinez.J(42′),Aslani.K(84′).

Betis 3-4 Deportivo la Corogne 

Buts: Betis: Gonzalez Rosa(23′),Cazalla.M(73′),Abam.M(90+3′) – La Corogne: Barea Nunez(2′,56′),Garcia Segura.A(51′,82′).

Tenerife 1-1 Logrono

Buts: Tenerife : Perez Gonzalez (3′) – Logrono: Boho Sayo.J(55′).

Classement :

1-Atletico Madrid 6 points

2-La Corogne 6 points

3-Fc Barcelone 4 points

4-Valence 4 points

5-EDF Logrono 4 points

6-Levante 4 points

7-Séville 3 points

8-Atletic Bilbao 3 points

9-Madrid CF 3 points

10-CD Tacon 3 points

11-Réal Sociedad 2 points

12-Rayo Vallecano 1 point

13-Tenerife 1 point

14-Betis 0 point

15-Huelva 0 point

16-Espagnol 0 point.

Italie – Serie A femmes 2019-2020- 1er journée : La Juventus évite le piège Ampoli. L’AC Milan régale !

La nouvelle saison de Serie A italienne de football féminin à débuté se week-end du 14 et 15 septembre.

Résumés, résultats et classement général dans cet article.

La Juventus de Turin, double tenant du titre, a ouvert sa saison de championnat avec une victoire difficile (2-1) à domicile face à Ampoli. Les joueuses de la « juve » se sont vu menées à la 26e minute par Ampoli, sur une réalisation de Prugna, sur pénalty. C’est au retour des vestiaires que la Juventus va accélérer et égaliser après dix minutes jeu. Puis, vingt minutes avant la fin du match, c’est Caruso qui va donner la victoire à son équipe.(2-1,70′).

L’AC Milan, en déplacement à Rome, n’a fait qu’une bouché de l’AS Roma, qui n’a pas existé dans ce match. Le Milan AC a remporté le match (3-0). Malgré cette large victoire les milanaises n’ont pas vite trouvé la faille dans la défense romaines. C’est en seconde période – précisément à la 69e minute – que Heroum trouve le font des filet de la Roma pour permettre à son équipe de prendre l’avantage. Puis, à la 82e minute c’est Conc qui double la mise pour l’AC Milan. Enfin, cinq minutes plus tard, Giacinti donnait le coup de grâce à la l’AS Roma (3-0,87e).

Kevin Negalo

Les autres résultats :

Bari 3-3 Sassuolo 

Buts: Bari: Luijks.C(15′),Carp.C(67′,68′) – Sassuolo: Sabatino.D(43′),Cambiaghi.M(48′),Zannis.S(76′).

Fiorentina 2-4 Fiorentina

Buts: Fiorentina: Kelly.M(82′),Dongust.T(85′) – Fiorentina : Lazaro.P(35′,38′), Cordia.J(59′),De Vanna.L(88′).

Inter.Milan 2-2 Hellas Vérone

Buts: Inter.M: Van Kerkhoven.E(51′),Merlo.B(75′) – Hellas Vérone : Gliona.B(9′,90+4′).

Orobica 1-1 Tavagnacco

Buts: Orobica : Assoni.M(15′) – Tavagnacco: Kongouli.S(69′).

Classement :

1-AC Milan 3 points

2-Fiorentina 3 points

3-Juventus 3 points

4-Hellas Vérone 1 point

5-Tavagnacco 1 point 

6-Bari 1 point

7-Sassuolo 1 point

8-Orobica 1 point

9-Inter.Milan 1 point

10-Ampoli 0 point

11-Fiorentina 0 point

12-AS Roma 0 point.

Espagne Primera division – 1er journée : Barcelone étrille le Tacon/Real Madrid !

Lors de la première journée du Championnat d’Espagne féminin de football qui à débuté ce samedi 7 septembre, le FC Barcelone a écrasé le  CD Tacon/Real de Madrid.

Résumé, scores et classement dans cet article.

Dans un stade Johan-Cruyff qui avait fait le plein (5 413 spectateurs), le CD Tacon/Real Madrid – l’équipe où évoluent la Française Aurélie Kaci mais aussi les internationales suédoises Kosovare Asllani et Sofia Jakobsson – a été corrigé (9-1) par le Barça, grâce à un triplé de Jenni Hermoso, lors du premier « Clasico » de la Ligue féminine espagnole, qui a débuté samedi.

Pour ses débuts en première division, le club du Tacon, qui deviendra, en juillet 2020, officiellement le Real Madrid féminin, a coulé face à l’expérimenté Barça, finaliste de la dernière Ligue des championnes UEFA.

Le club catalan a fait une démonstration de football dans son stade Joan-Cruyff,en empilant les buts face à son adversaire du jour : Putellas (8e), Aitana (28e, 60e), Suarez (36e), Mariona (42e), Hansen (70e), Hermoso (72e, 76e, 90e+1) et J. Martinez (54e) ont toutes trouvé le chemin des filets dans les rangs blaugrana. Les Madrilènes, ont toutefois réussi à marquer un but, pour l’honneur, par la Paraguayenne Jessica Martinez (53e).

À noter aussi la victoire difficile des championnes d’Espagne en titre – l’Atlético de Madrid (1-0) -, sur la pelouse de Huelva, grâce à un but de la défenseuse internationale française Aïssatou Tounkara (78′), qui vient de prolonger son contrat avec le club madrilène.

Kevin Negalo

Résultats

Séville 4-0 Tenerife 

Huelva 0-1 Atletico Madrid

Fc Barcelone 9-1 CD Tacon

Levante 2-0 Atletic Bilbao

La Corogne 3-1 Espanyol 

Logrono 4-1 Rayon Vallecano

Valence 2-2 Réal sociedad

Madrid CF 1-0 Betis

Classement

1-Fc Barcelone 3points

2-Seville 3points 

3-Logrono 3ppints

4-La Corogne 3points

5-Levante 3points

6-Atletico Madrid 3points

7-Madrid CF 3points

8-Réal sociedad 1point

9-Valence 1point

10-Réal Betis 0point

11-Huelva 0point

12-Espanyol  0point

13-Atletic Bilbao 0point

14-Rayo Vallecano 0point

15-Tenerife 0point

16-CD Tacón 0point.

Allemagne – Bundesliga femmes 2019-2020 – 3e journée : Wolfsburg écarte Hoffenheim. Leverkusen surprend le Bayern Munich.

La 3e journée de la Bunsdeliga de football féminin s’est déroulée ce vendredi 13 et dimanche 15 septembre.

Résumés, résultats et classement dans cet article

Au coude à coude après deux journée, avec six points chacun ,dans les deux première places du classement, Wolfsburg et Hoffenheim s’affrontaient se dimanche 15 septembre, sur la pelouse de Wolfsburg, triple tenant du titre.

Wolfsburg n’a pas tremblé lors de ce duel en s’imposant largement (3-0) grâce à un doublé de Harder( 45′,65′) et un but de Pajor( 69′), et se position seul à la première place du tableau.

Apres deux victoire en deux match, Le Bayern Munich s’est fait surprendre (1-2) par le Bayer Leverkusen, à domicile, lors de cette troisième journée de Bundesliga .Csiszar(31′) et Nikolic (43′) ont offert la victoire au Bayer Leverkusen, Tandis que Hendrick avait égalisé pour le Munich à la 41e minute. 

Kevin Negalo

Les autres résultats

Vendredi 13 septembre

Cologne 1-2 Potsdam

Buts: Cologne: Nietgen.P (21′) – Potsdam: Graf.F(34′),Weidauer.S(89′).

Dimanche 15 septembre

SGS Essen 2-1 Duisburg

Buts: Essen: Knaak.T(84′) – Petzelberger.R(90+2′) – Duisburg : Halverkamps.A(27′).

Freiburg 0-0 Sand

Frankfurt 4-2 Jena

Buts: Frankfurt : Reuteler.G(30′),Dunst (60′),Hechler.J(81′),Martinez.S(84′) – Jena: Arnold.J(3′), Meyer(25′).

Classement

1-Wolfsburg 9 points

2-Hoffenheim 6 points

3-Potsdam 6 points

4-Bayern Munich 6 points

5-Frankfurt 6 points

6-SGS Essen 6 points 

7-Bayer Leverkusen 6 points

8-Sand  4 points

9-Cologne 3 points

10-Freiburg 1 point

11-Duisburg 0 point

12-Jena 0 point.

Kevin Negalo

Agleterre – Women’s première league  2019-2020 : Arsenal arrache la victoire à Manchester United. Manchester city fait le Job. Chelsea cale à domicile.

Ce dimanche 15 septembre se sont joué tout les matchs de la deuxième journée de la première league en Angleterre.

Résumés, résultats et classement dans cet article.

Arsenal, tenant du titre, est allé arraché les trois points dans les dernières instants du match sur les installations de Manchester United. L’équipe d’Arsenal s’est imposée à la 89e minute grâce à un but de Van de Donk.

Après sa victoire (1-0) contre Tottenham lors de la première journée, Chelsea a été tenu en échec à l’extérieur par Brighton (1-1). Whelan a permit à Brighton de mener (1-0) à la 84e minute et Engman s’est arrachée dans les derniers instants du match afin d’égaliser (90+1′).

De son côté, comme Arsenal, Manchester city signe sa deuxième victoire de suite (2-0), à l’extérieur, sur la pelouse de Reading, grâce à un doublé de Bremer (31′,59′).

Kevin Negalo

Les autres résultats

West Ham 1-0 Birmingham 

But: Léon.A(27′)

Tottenham 1-0 Liverpool

But: Furness.R(45+1′,sp).

Everton 2-0 Bristol City

Buts: Kelly.C(44′,45+1′)

Classement 

1-Everton 6 points

2-Manchester city 6 points

3-Arsenal 6 points

4-Chelsea 4 points

5-West Ham 3 points

6-Tottenham 3 points

7-Reading 3 points

8-Brighton 2 points

9-Bristol city 1 point 

10-Birmingham 0 point

11-Liverpool 0 point

12-Manchester United 0 point

France – D1 féminine 2019-2020 / 3e journée : Lyon et le PSG déroulent encore !

Ce week-end du 14 et 15 septembre se disputait la troisième journée de la première division du championnat de France de football féminin.

Le point sur cette journée de championnat, avec résumés, résultats et classement général.

Les deux ogres du championnats ont, une fois de plus, décrochés une victoire ce dimanche 15 septembre et poursuivent leur sans-faute, Fleury n’a rien pu faire face aux championnes de France en titre (6-0), alors que les Parisiennes ont fait le boulot en s’imposant à domicile 4-0 contre Dijon. Bordeaux crée la sensation avec son magnifique début de saison. En effet, les girondines ont enchaîné une troisième victoire en autant de matchs dans cette D1, arrachant, samedi, sur son terrain, les trois points de la victoire face à Montpellier, dans les dernière instants du match, grâce à Vivianne Assayi.

Le Paris FC, lui, a été tenu en échec à domicile par le FC Metz, qui décroche son premier point de la saison. Alors que les messines menaient 2-0 à la pause, elles ont vu les partenaires de Camille Catala revenir au score et arracher le nul dans le dernier quart d’heure sur un penalty d’Anaïg Butel.

Les filles de Jean-Luc Vasseur n’ont pas  fait de détail face Fleury. Marozsan a ouvert me score pour Lyon à la 10e minute. A l’heure de jeu, Eugénie Le Sommer a doublé la mise pour l’ OL (2-0,31′). Huit minutes plus tard, Marozsan venait inscrire un doublé pour permettre aux lyonnaises de mener (3-0) à la pause. Au retour des vestiaires c’était au tour d’Eugénie Le Sommer d’inscrire un doublé après six minutes de jeu. Cinq minutes après le doublé de Le Sommer M’bock venait aggraver le score à (5-0). Puis c’est Christiansen, un quart d’heure avant la fin du match qui clôturait le festival lyonnais (6-0,75′).

Sur son terrain le Paris SG à mis une demi-heure à mettre la machine en marche face à Dijon. C’est à la 36e minute qui les parisiennes trouvaient le faille dans la défense dijonnaise grâce à Nadim. En seconde période les parisiennes se lâchent et vont marquer un deuxième but par l’intermédiaire de Baltimore, après trois minutes de jeu (2-0,48′). Et, dans les dernières minutes du match, les parisiennes vont inscrire deux autres buts : Huitema à la 81′ et Diani à la 85′ sur pénalty.

Kevin Negalo

Tout les résultats

Samedi 14 septembre

Marseille 0-3 Reims

Buts: T.Romanenko (65′) ,J.Roux (84′),M.F.Gomes(90+3′).

Bordeaux 1-0 Montpellier 

But: V.Asseyi (80′)

Guingamp 1-3 Soyaux

Buts:Guingamp: A.Rouge(29′,CSC) – Soyaux : S.Tandis(7′),L.Bourgouin(70′),A.Dumont (79′).

Paris Fc 2-2 Metz 

Buts Paris : Catala (48′), Butel (76′ sp). Metz : Rougemont (6′), Gordon (30′).

Paris SG 4-0 Dijon

Buts:Nadim (36′), Baltimore (48′), Huitema (81′), Diani (85′ sp).

Lyon 6-0 Fleury

Buts: D.Marozsan(10′,39′), E.Le Sommer (31′,51′), G.M’bock(56′), I.Christiansen (75′).

Classement

1- Lyon 9 points

2- Paris SG 9 points

3- Bordeaux 9 points

4- Montpellier 6 points

6- Paris Fc 5 points

7- Stade de Reims 3 points

8- Marseille 3 points 

9- Guingamp 3 points

10- Metz 1 point

11- Dijon 0 point

12- Fleury 0 point.

France D1 2019-2020 – 2e journée : Kadidiatou Diani exceptionnelle face à Metz avec le PSG. Nouveau carton pour l’OL !

Ce week-end du 7 et 8 septembre se disputait la 2e journée de la première division du championnat de football féminin.

Résumés, résultats et classement dans cet article.

L’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain continuent leur magnifique début de championnat avec deux nouveaux cartons lors de cette seconde journée de championnat. Les parisiennes ont malmené le Fc Metz sur sa pelouse 6 buts à 1, avec notamment un « quadruplé » de Kadidiatou Diani qui a été insaisissable dans cette rencontre. De leur côté, les championnes en titre Lyonnaises, après leur large victoire 7-0 à domicile face à l’olympique de Marseille, sont allées s’imposer 8-3 sur le terrain de Reims. La ballon d’or norvégienne Ada Hegerberg, elle, inscrit un triplé lors de ce match. Le Paris Saint-Germain est leader à la différence de buts favorable. L’olympique de Marseille arrache sa première victoire dans cette D1 dans son stade du Vélodrome face à Guingamp grâce à un doublé de Zahot.

Metz – PSG 

Les parisiennes ont été tenu en échec par les joueuses du Fc Metz durant la première, mais en seconde le Paris SG a remis la machine en marche et ouvert le à la 53e minutes grâce à Diani,six minutes après l’ouverture du score les parisiennes se font surprendre par l’organisation de Messine sur un but de Gordon(1-1,59e).Mais une minutes seulement après l’organisation M.A.Katoto redonne l’avantage au Paris Saint-Germain (2-1,60e),à la 66e et 74e minutes  Diani venait faire le break en inscrivant un triplé(4-1,74e) Kadidiatou encore elle vient marqué à la 90+1e pour s’offrir un quadruplé permettant à son équipe de mener 5-1 et dans les dernières secondes de la rencontre c’est Dabritz qui marquait le 6e et dernier but du match.Score final : Metz 1-6 Paris Saint-Germain.

Reims – OL

L’OL n’a pas fait de détail dans cette rencontre. Dès les deux premières minutes de ce match les Lyonnaises inscrivent deux buts, par l’intermédiaire de Cascarino (1e minute) et Ada Hegerberg (2e minute). A la huitième minute le Rémoises arrivent à réduire le score grâce à  Feller. Mais, à la 20e minute, Renard redonne deux buts d’avance à son équipe. Neuf minutes après, Henry venait faire le « break » en marquant un quatrième but pour l’OL (4-1,29e). À la 40e minute Feller, très en jambe lors de cette rencontre vient une fois de plus tromper la défense Lyonnaises et marque un doublé (2-4,40e). Une minute avant la fin de la première période Majri venait, elle aussi, inscrire son but dans ce match pour permettre à l’OL de mener 5 buts à 2 à la pause.

Au retour des vestiaires, après six minutes de jeu, David donnait de l’espoir au stade de Reims en marquant le troisième but de son équipe. Mais, à la 77e minute, la meilleure joueuse du monde, Ada Hegerberg, venait inscrire son doublé dans ce match (6-3,77e). Amel Majri aussi, à la 81 venait inscrire un doublé (7-3). Alors qu’on pensait le calvaire des rémoises terminé, Ada Hegerberg surgit une fois de plus à la 88e minute pour inscrire un triplé .

score final : Lyon 8-3 Reims.

Kevin Negalo

Les autres résultats 

Dijon 0-3 Bordeaux 

Buteuses: Shaw.K(43′,67′) – Sarr.O(76′).

Marseille 2-1 Guingamp 

Buteuses: Marseille : Zahot.S(27′,50′)

Guingamp : Pallis.E(42′).

Fleury 1-3 Montpellier 

Buteuses: Fleury : Makanza.M(36′)

Montpellier : Petermann.L(21′,pen 49′) – Puntigam.S(39′).

Soyaux 0-0 Paris Fc.

Classement 

1- Paris Saint-Germain 6 points

2-Lyon 6 points

3-Bordeaux 6 points

4-Montpellier 6 points

5-Paris Fc 4 points

6-Marseille 4 points

7-Guingamp 3 points

8-Soyaux 3 points

9-Dijon 0 point

10-Fleury 0 point

11-Metz 0 point

12-Reims 0 point

WOMEN’S CUP 2019 : Le PSG champion !

Ce dimanche 18 août 2019, le paris Saint-Germain a remporté le trophée de la deuxième édition de la Women’s cup face à la Juventus Turin.

La vidéo du résumé dans cet article.

Après leur défaite en finale de la « Women’s French Cup » face à Montpellier aux tirs au but, debut août, les parisiennes se sont rattrapé en remportant la « Women’s Cup à Zürich » (Suisse), après avoir malmené les turinoises en finale, à la Raiffeisen Arena, sur le score de 4-0, avec notamment un doublé de la jeune pépite parisienne Jordyn Huitema .

Les joueueses d’Olivier Echouafni ont dominé le match de bout en bout face à une belle équipe de la Juventus de Turin.

C’est Léa Khelifi qui a ouvert le score pour le Paris Saint-Germain peut après l’heure de jeu (1-0,35′). Puis, quelques minutes avant la pause, c’est la « fameuse » Jordyn Huitema qui venait doubler la mise pour les franciliennes (2-0,41′).

Au retour des vestiaires c’est encore Jordyn Huitema qui vient marquer et inscrire un doublé dans le match (3-0,58′). Et, à seize minutes de la fin du match, Nadia Nadim clôturait la prestation des parisiennes en marquant le quatrième but sur pénalty (4-0,74′).

Ce titre va sans doute donner de la confiance aux parisiennes à moins d’une semaine de la reprise du championnat.

Le PSG va recevoir l’ACJ Soyaux pour son premier match de la D1.

Kevin Negalo

Le résumé en images

Women’s international champions Cup 2019 : L’Olympique lyonnais en finale avec North Carolina Courage.

L’Olympique lyonnais affrontera le club américain de North Carolina Courage pour la finale de l’international champions Cup.

les joueuses de Jean-Luc Vasseur étaient déjà très en jambes et se sont imposées dans les dernières secondes du match contre l’Atletico de Madrid lors de cette demi-finale grâce à l’heure capitaines Wendie Renard.

Durant une première période largement maîtrisée, les lyonnaises se sont créé beaucoup d’occasions mais Hegerberg, Majri ou encore Le Sommer, ne trouvaient pas le chemin des filets.

En seconde mi-temps les joueuses de l’Atletico de Madrid se montraient dangereuses. Mais, à la 90e Wendie renard venait délivrer l’OL d’un but de la tête sur corner.(1-0).

Lyon disputera sa deuxième finale d’affilée dans cette WICC, après celle perdu l’année dernière, et sera opposé, ce Lundi 19 août à North Carolina Courage,vainqueur de Manchester City sur le score de 2-1, pour la finale.

Les lyonnaises pourraient déjà remporter leur premier titre de la saison.

Kevin Negalo

Composition des équipes :

Olympique Lyonnais : Bouhaddi, Bronze, Mbock, Renard, Greenwood, Marozsan, Henry, Le Sommer, Parris, Hegerberg, Majri.

Atletico Madrid : L. Gallardo, Aleixandri, Tounkara, Linari, Menayo, A. Sampedro, Ángela, Sosa, Virginia, Meseguer, Toni Duggan, Ludmila.

WOMEN’S CUP Zurich 2019 – Demi-finales : Le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin en finale !

Le Paris Saint-Germain et la juventus de Turin se retrouveront ce dimanche 18 août 2019, pour la finale de la seconde éditoin de laWomen’s cup 2019 en Suisse.

Ce vendredi 16 août se disputaient les deux demi-finales de la « Women’s Cup » de Zurich, et le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la finale de cette seconde édition en étrillant le club italien du Milan AC 6-0, grâce à des buts de : Hovland.S ( contre son camp), M.A.Katoto, Diani.K (qui inscrit un doublé) ,Baltimore.S et Zamanian.A .

Les parisiennes ont ouvert le score au quart d’heure de jeu sur un but contre son camp de Hovland, puis, à la 28e minute, c’est Katoto qui vient doubler la mise pour le Paris Saint Germain. Et, quelques seconde avant la pause, Diani vient marquer le but du break.

Au retour des vestiaires la jeune attaquante parisienne vient une fois de plus marquer pour s’offrir un doublé dans le match (4-0,57′). Enfin, dans les dernières minutes du match, Baltimore et Zamanian viennent clore, coup sur coup, le festival parisien en marquant le 5e et 6e buts côté parisien, (86′ & 87′).

Les parisiennes trop forte pour les italiennes s’imposent 6-0.

Dans l’autre demain finale la Juventus de Turin s’est aussi imposée largement mais avec moins de buts que les parisiennes.En effet la Juventus s’est imposée 4-0 contre FC Zürich et se hisse en finale de la Women’s Cup.

C’était bien trop facile en Suisse pour les « Bianconere » (surnom des joueuses de la Juventus de Turin – NDLR) qui, à la 10e minute, était en avance grâce au penalty de Girelli. Trois minutes plus tard, Bonansea a doublé le score avec un magnifique tir au talon derrière la gardienne. Le 0-3 est arrivé à la 21e minute de Staskova, qui a été trouvée dans la zone par Girelli et a réussi un puissant tir du pied droit sous la barre.

En deuxième mi-temps, les italiennes ont marqué leur quatrième but grâce à Girelli qui a profité du mauvais jeu de la défense adverse pour dribbler la gardienne et placer le ballon à l’arrière du filet pour sceller le résultat à 0 – 4.

La finale opposant le Paris Saint Germain et la Juventus de Turin se jouera ce dimanche 18 août.

Kevin Negalo

Euro U19 – « Ecosse 2019 » : La France championne d’Europe !

L’équipe de France féminine de football des moins de 19 ans  sacrée championne d’Europe après sa victoire en finale contre l’Allemagne.

Les « bleuettes » affrontaient l’Allemagne en finale de l’Euro U19 à Paisley en Écosse, ce dimanche 28 juillet. Grâce notamment à leur gardienne Justine Lerond, qui à été incroyable lors de cette finale dans ses buts, les Bleuettes sont venues à bout de la « Mannschaft » par le score de 2-1.

Il s’agit du 5e titre pour les Françaises en dix finales. En demie, elles avaient éliminé les Espagnoles, tenantes du titre (3-1 a.p.). C’est aussi la troisième fois qu’elles battent leur voisin en finale, après 2006 et 2008.

L’Allemagne, de son côté, six fois titrée, échoue pour la seconde édition consécutive en finale de la compétition et bien que tenant le record du nombre de titres, son dernier sacre, dans la catégorie, remonte,, à présent, à 2011!

Les allemandes qui échouent, pour la seconde année consécutive, en finale,
mais sans titre depuis 2011!

L’équipe de France s’est retrouvée menée après seulement six minutes de jeu, sur un but de Nicole Ayomi, « énorme » et hyper rapide en première période, elle a profité d’une barre transversale de Kössler pour tromper Lerond. Mais l’équipe de France est rapidement revenue dans la partie en égalisant avant le quart d’heure de jeu grâce à Baltimore qui marque d’une belle frappe angle fermé.(1-1, 13′).

La française, Sandy Baltimore, et l’allemande, Nicole Ayomi, toutes deux buteuses
en première mi-temps, à la lutte pour le ballon.

La rencontre a finalement basculé en faveur des « Bleuettes » à vingt minutes de la fin du temps réglementaire lorsque Lakrar a placé une tête contrée décisive, sur un corner tiré par Dufour.

Maëlle Lakrar (Montpellier HSC), auteure du but de la victoire pour les « bleuettes ».

Les bleuettes remportent le match grâce, notamment, à leur gardienne Lerond qui à écœuré les allemandes en stoppant toutes leur tentatives.

Melvine Malard sacrée « soulier d’or » (trophée de la meilleure buteuse du tournoi)

La France s’impose donc 2-1 au coup de sifflet finale.

Kevin Negalo

Crédit photos : site de la F.F.F.

La gardienne messine, Justine Lerond, actrice principale de la victoire française.

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Lakrar, Saint-Georges, Martinez – Dufour, Polito, Philippe – Feller, Baltimore, Azzaro.Entraîneur : Eyquem.

Allemagne (4-3-3) : Willebrandt – Kaut, Kleinherne, Kössler, Köster – Müller, Anyomi, Chmielinski – Donhauser, Ebert, Meyer.Entraîneur : Meinert.

Euro M19 – « Ecosse 2019 » : la composition des équipes pour France – Allemagne!

Découvrez la composition des équipes à moins d’une heure et demie du coup d’envoi de la finale de l’Euro des moins de 19 ans (M19), entre la France et l’Allemagne!

La finale de l’édition 2019 de l’Euro des moins de 19 ans, qui se déroule en Ecosse, depuis le 16 juillet dernier, n’est plus qu’à quelques dizaines de minutes de son coup d’envoi.

Cette finale qui opposera la France à l’Allemagne sera la huitième confrontation entre les deux nations, dans le cadre de matchs officiels et l’avantage penche en faveur des teutones qui ont remporté cinq de ces face à face, contre deux pour les françaises, et un match nul.

Les compositions des équipes ont été annoncées et nous vous les présentons, à présent.

Christian Estevez

Euro U19 – « Écosse 2019 » : La France bat l’Espagne et file en finale !

Les bleuettes en finale de l’Euro U19 après leur victoire face à l’Espagne, au bout du suspense, lors de cette demi-finale.

Au terme d’un match maîtrisé, l’équipe de France a attendu les prolongations pour briller face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro U19 féminin sur le score de 3-1.

Dans un match au scénario fou, les cadres ont assuré, à l’image de Dufour et de Malard, auteure d’un but. La pépite – Vicki Becho, à peine 15 ans -, a inscrit un doublé !

Les bleuettes, qui ont dominées dans cette rencontre face à l’Espagne, n’ont pas pu ouvrir le score dans le temps réglementaire, malgré deux balles de match de Dufour (87e) et Becho (89e).

Et c’est lors des prolongations que les moins de 19 ans françaises ont fait la différence, d’abord à la 104e minute, en ouvrant le score grâce à la Lyonnaise Melvine Molard, qui marque d’une belle tête croisé.

Puis, après la petite pause c’est la pepite du Paris Saint-Germain, Vicki Becho – âgée de seulement 15 ans – qui vient inscrire un doublé pour faire le break dans ce match et hisser la France en finale (110e et 114e minutes).

Enfin, Athenea Del Castillo a réussi à sauver l’honneur avec la manière, pour l’Espagne, à la 120e minute.

L’Équipe de France ira chercher un cinquième sacre mondial contre l’Allemagne, dimanche.

Kevin Negalo

France (4-3-3) : Lerond – Revelli, Saint-Georges, Lakrar (c), Bacha – Philippe, Dufour, Jean-François (Le Mouël, 101e) – Bussy (Becho, 62e), Feller (Malard, 62e), Baltimore (Martinez, 119e). 

Sélectionneur : Gilles Eyquem.

 Espagne (4-3-3) : Coll – O. Hernández, Codina, Pujadas, Aleixandri – R. Márquez (Pinillos, 109e), Torrodá (Del Castillo, 98e), Rubio (Abelleira, 90e) – Navarro, Pina, Carmona. 

Sélectionneur : Pedro López.

Euro U19 – Écosse 2019 : L’Allemagne en finale après sa victoire face aux Pays-Bas !

La « Mannschaft » a rejoint la finale de l’Euro des moins de 19 ans féminin, ce jeudi, en battant les Pays-Bas.

Malgré quelques frayeurs, ce sont les joueuses de Maren Meinert qui prennent le meilleur sur les « Oranje » (3-1), grâce à Melissa Kössler, malgré l’égalisation de Jill Baijings pour les Pays-Bas.

Marie Müller et Shekiera Martinez ont remis les allemandes sur le droit chemin, dans les dernières minutes et permettre à leur équipe d’empocher la qualification.

Mûller à la transformation du penalty des allemandes contres les néerlandaises.

Les allemandes ont été efficaces : Kossler a ouvert le score, en exploitant une mauvaise sortie de la gardienne néerlandaise Van Domselaar (19e). Baijings a égalisé à la 61e, d’une frappe à ras de terre, de l’entrée de la surface de réparation. Mais les Allemandes ont accéléré à nouveau, en comptant sur l’entrée de Shekiera Martinez (75e). La joueuse de Francfort (18 ans) a obtenu en déposant Levels, un penalty – transformé par Müller (81e) – avant d’inscrire le but du break (89e) après un gros travail d’Anyomi.

Sans trop forcer leur talent les allemandes s’imposent 3-1 contre les Pays-Bas et rejoinent la finale de cette Euro, en attendant le choc entre la France et l’Espagne à (20h30).

Kevin Negalo

Les buts en images

/womensunder19/video/highlights/videoid=2617203.html?jwsource=cl

Composition de départ

Allemagne: 9Anyomi N.11Chmielinski G.13Donhauser L.15Ebert L.3Kaut L.4Kleinherne S.7Kossler M.8Koster L.14Krumbiegel P.10Muller M.1Willebrandt W. (G)

Pays-Bas : 10Baijings J.3Carleer L.4Doorn L.7Leuchter R.5Levels J.8Olislagers M.9Smits J.6van de Velde J.11Van De Westeringh K.1Van Domselaar D. (G)2Wilms L.

Remplaçantes

Allemagne : 12Borggrafe R. (G)16Aehling A.2Gudorf A.18Martinez S.19Meyer C.5Schmidt L.6Stegemann G.17Uebach L.20Wirtz J.

Pays-Bas : 16Panis N. (G)20Casparij K.19Grant C.13Hendriks G.17Hilhorst N.15Philippo D.18Speelman R.14van der Veen R.12van Koot M.

Kosovare Aslani (Suède) : Un diagnostique médical rassurant.

Suie à la sortie sur civière de l’internationale suédoise, Kosovare Aslani, le diagnostique médical est rassurant.

Blessée durant la seconde prolongation de la demie finale entre les Pays-Bas et la Suède, mercredi 3 juillet, l’internationale suédoise, Kosovare Aslani est finalement sortie de l’hôpital dans la nuit de mercredi à jeudi, rejoignant son équipe à leur hôtel, après avoir eu un scanner et un IRM.

Le diagnostique médical – qui reste, néanmoins, « préliminaire » – a fait affirmé, par la fédération suédoise de football que « Kosovare Aslani ne souffre d’aucune blessure grave ».

C’est suite à un choc d’avec la néerlandaise Dominique Bloodworth, où Kosovare a reçu le ballon sur le côté gauche de la tête, que l’ancienne joueuse du PSG s’est retrouvée K.O. pendant plusieurs minutes et a finalement été sortie sur civière, cervicales bien fixées pour éviter tout risque.

La sortie sur civière impressionnante, avec fixation des cervicale, de la suédoise
Kosovare Aslani, durant la seconde prolongation de la 1/2 finale.

Même si « Koso » semble sortie d’affaires, elle ne jouera pas la petite finale (match pour la 3ème place – NDLR), face à l’Angleterre.

Il ne reste plus qu’à souhaiter la plus prompte récupération à Kosovare, elle qui a montré à quel point elle a prise en maturité dans le jeu depuis son départ du club parisien, étant l’une des meilleures joueuses de cette phase finale de coupe du monde « France 2019 ».

Christian Estevez

Crédits photos : Manu Cahu (Foot Belles)

Le corps sans vie de l’internationale suisse, Florijiana Ismaili retrouvé.

Disparue depuis samedi dernier le corps de l’internationale suisse, Florijana Ismaili, a été retrouvé lors d’une plongée dans le lac de Côme, informe le « Corriere della Sera », ce mardi 2 juillet.

Le miracle n’a malheureusement pas eu lieu. Le corps de Florijina Ismaili a été retrouvé mardi par des plongeurs des pompiers et l’aide d’un robot, à une profondeur de 204 mètres dans le lac de Côme, rapporte ce mardi le « Corriere della Sera ». La joueuse internationale suisse, âgée de 24 ans, avait disparu samedi dernier, alors qu’elle s’offrait une sortie en plongée avec une amie. Elle n’a jamais regagné la surface.

Le twitt officiel du club « Young boys de berne », dont Florijiana Ismaili était l
a capitaine de l’équipe féminine.

Lire aussi : L’internationale suisse de football, Florijana Ismaili, portée disparue !

Les premiers éléments de l’enquête laissent penser que la jeune femme a été victime d’hydrocution en plongeant dans le lac après être restée au soleil.

“Je me suis dit qu’elle voulait peut-être me faire peur, mais j’ai rapidement commencé à paniquer. J’ai désespérément appelé son nom avant d’alerter les secours”, racontait son amie dans « Il Giorno ». Les causes de la mort restent à déterminer, même si la presse suisse évoque l’hypothèse d’un malaise.

Joueusese et joueurs des « Young boys » de Berne, rendant hommage à Florijiana Ismaili

D’importants moyens avaient été mis en place pour retrouver la joueuse des « Young Boys » de Berne, avec, notamment, un hélicoptère pour survoler la zone et un robot pour sonder le lac. Le tout accompagné d’une enquête pour déterminer les causes de l’accident. « Elle a sauté dans l’eau et n’est jamais remontée à la surface », tentait d’expliquer son club dimanche, dans un communiqué.

Florijiiana Ismaili (en blanc), lors de la dernière confrontation face aux Pays-Bas, qui
joueront leur qualification pour la finale de la coupe du monde, ce soir.

Kevin Negalo

L’internationale suisse de football, Florijana Ismaili, portée disparue !

Florijana Ismaili, capitaine du club suisse les « Young Boys », de Berne et internationale suisse est portée disparue depuis samedi, rapporte ce dimanche son club.

Le Dimanche 30 juin dernier, le club de football des « Young Boys » de Berne a annoncé une terrible nouvelle. Leur capitaine, la joueuse suisse Florijina Ismaili, est portée disparue depuis le Samedi 29 juin. La jeune femme de 24 ans se trouvait sur un bateau en compagnie d’une amie sur le lac de Côme, en Italie, quand elle a sauté à l’eau et n’est jamais remontée à la surface.

Florijina Ismaili passait la journée au lac de Côme avec une amie, où elles avaient loué un bateau pneumatique, selon le « Corriere del Ticino » elle aurait sauté dans l’eau pour se rafraîchir, avant de disparaître. Si les autorités ont fouillé les profondeurs du lac, les recherches sont restées vaines.

La police poursuit ses recherches. « Nous sommes très préoccupés et nous n’avons pas abandonné l’espoir que tout se terminera bien », a déclaré, sur Twitter, le club suisse. L’équipe bernoise est notamment « en contact étroit avec les membres de la famille ».

Internationale suisse depuis 2014, Ismaili a disputé 33 matches et inscrit trois buts avec la sélection.

Elle est arrivée en 2011 dans la capitale, en provenance du FC Walperswil.

Kevin Negalo

Match explosif, ce soir au « parc des Princesses », entre la France et les USA !

La première analyse d’avant-match de « JP 60 FF), notre nouveau contributeur, à 200% Foot Fem, est consacrée à ce si important ¼ de finale, entre la France et les USA, qui aura lieu, tout à l’heure, à partir de 21h, au parc des Princes (Paris, France).

Ce soir, ça passe ou ça casse pour l’ équipe de France, pour ces quarts de finale contre les USA. L’ équipe de Corinne Diacre s’ attaque à un monument du football mondial que sont les américaines. Fortes de leurs 7 titres majeurs ( 3 x championnes du monde et 4 x championnes olympiques ) , les joueuses d’ outre-atlantique prennent très au sérieux cette rencontre contre les bleues.

Leur atout : l’ expérience des titres gagnés. C’ est un peu le mélange du jeu allemand, anglais et français en une seule équipe : techniques, physiques, tactiques et surtout guerrières sur la pelouse. Le tout en un, c’ est cela que nos bleues vont essayer de bouger ce soir.

L’ équipe de France a aussi des atouts : Diani : le fer de lance en attaque, Henry : la stratège du milieu et, surtout, la solide défense  – Renard et Mbock – a fait ses preuves.

Il faudra également que les Françaises élèvent leurs niveau de jeu pour sortir du guêpier américain. En somme, dans le jargon footballistique, c’ est  » se faire la peau sur le terrain ». L’ Espagne, en 8ème de finale, nous a montré la voie en faisant jeu égal avec ces joueuses.

Pour la coupe du monde masculine en Russie, l’ équipe de France n’ était pas la meilleure équipe au départ de la compétition mais c’est elle qui a réussi à réunir tous les paramètres d’ un tournoi qui dure 3 semaines.

La position de nos bleues ressemble étrangement à celle des garçons. C’ est le moment de briller et de marquer une tranche dans l’ histoire du sport Français.

Allez les bleues, faîtes nous rêver !

JP 60 FF

Coupe du Monde 2019 : France – Brésil, revivez le match en photos!

Le 23 juin dernier, au Stade Oceane, du Havre, la France éliminait le Brésil en 1/8 de finale, accédant ainsi à un 1/4 de finale face aux USA.

A 200% Foot Fem, nous avons décidé de vous faire patienter de la meilleure des façons qui soit, en attendant le 1/4 de finale, en vous offrant de revivre, en photos, ce 1/8 de final haletant face à la « Seleçao ».

Dans le présent article, c’est l’album des photos prises par notre photographe partenaire, Manu Cahu, de cette rencontre au sommet, que nous vous proposons.

Christian Estevez

N.B. : cliquer sur les photos pour les visualiser en format « plein écran »

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale: Les Pays-Bas qualifiés pour les quarts de finale en éliminant le finaliste 2015 !

Les championnes d’Europe néerlandaises se sont qualifiées pour les quarts de finale en s’imposant ce mardi face au Japon, finaliste de la précédente édition et vainqueur de celle de 2011.

Ce mardi, au stade Roazhon park de rennes et devant 21,076 spectateurs, au bout d’un match disputé sur un faux rythme en première période mais qui s’est emballé en deuxième période, l’attaquante du FC Barcelone, Lieke Martens, a offert la qualification à son pays en inscrivant un doublé. Les « Oranje » (surnom de l’équipe nationale des Pays-Bas – NDLR) se hissent en quart de finale de la Coupe du monde de football féminin malgré un bien meilleur jeu proposé par les japonaises. c’est aussi le premier quart de finale des néerlandaises de leur histoire. Les Pays-Bas ayant bénéficié d’un penalty discutable en toute fin de match.

Les néerlandaises ont ouvert le score peu après le quart d’heure de jeu, grâce a Martens, sur un corner frappé par Van de Donk, sur la gauche au premier poteau. Martens, dos au but, réussit une magnifique talonnade aérienne du droit. Le ballon est Dévié par Sugasawa sur la trajectoire et finit au fond des filets(1-0,17e). À la 43e minute les japonaises vont revenir au score par l’intermédiaire de la milieu de terrain Hasegawa , trouvée au cour de la surface néerlandaise par Iwabuchi, pour tromper Sari van Veenendaal avec beaucoup de sang froid (1-1, 43e).

Le but japonais

En seconde période, les deux équipes restent au coude à coude, avec une grosse domination des japonaises dans le jeu, jusqu’à la 90e minute, où les néerlandaises obtiennent un penalty très discutable. Miedema profite d’un centre venu de la droite pour frapper du droit, au but. Sur la trajectoire, Kumagai dévie du bras, pourtant loin d’être décollé du reste de son corps (ce qui, selon le règlement de la FIFA n’est pas une « faute de main »). Mme Borjas n’hésite pas et signale un penalty..Mertens frappe à ras de terre, sur sa droite, et prend à contre-pied Yamashita.

Le penalty – non justifié – de la victoire, pour les Pays-Bas, à la…90ème minute…

Les Pays-Bas s’impose 2-1 et filent en quart de finale.

Les Pays-Bas affronteront l’Italie en quart de finale, le 29 juin prochain au stade de la Hainaut de Valencienne.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty Images (site FIFA)

La néerlandaise Lieke Martens, en s’offrant un doublé synonyme de victoire 2 – 0
et d’une qualification pour les 1/4 de finale de son pays, est élue « joueuse du match.

Compositions de départ

Pays-Bas : 20Bloodworth D.  14Groenen J.  11Martens L.  9Miedema V.  8Spitse S.  10van de Donk D.  3van der Gragt S.  7van de Sanden S.  4van Dongen M.  2van Lunteren D.  1van Veenendaal S. (G)

Japon : 14Hasegawa Y.  5Ichise N.  8Iwabuchi M.  4Kumagai S.  17Miura N.  7Nakajima E.  3Sameshima A.  22Shimizu R.  9Sugasawa Y.  6Sugita H.  18Yamashita A. (G)

Remplaçantes

Pays-Bas : 23Geurts L. (G)  16Kop L.   (G)21Beerensteyn L.  6Dekker A.  17Jansen E.  13Jansen R.  15Kaagman I.  18Kerkdijk D.  12Pelova V.  19Roord J.  22van der Most L.  5van Es K.

Japon : 21Hirao C. (G)  1Ikeda S. (G)  19Endo J.  11Kobayashi R.  12Minami M.  16Miyagawa A.  23Miyake S.  15Momiki Y.  10Sakaguchi M.  13Takarada S.  2Utsugi R.  20Yokoyama K.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : L’Italie élimine la Chine et se qualifie pour les quarts des finale !

Opposée à la Chine ce mardi 25 juin au stade de la Mosson de Montpellier, lors des huitièmes de finale de ce mondial, l’Italie s’est défaite de cet adversaire et jouera les quarts de finale.

L’Italie élimine la Chine et se qualifie en quarts de finale de la coupe du monde féminine de football pour la deuxième fois de son histoire, après 1991. Les « Azzurres » (surnom de l’équipe nationale italienne – NDLR) se sont imposées 2-0 grâce à des buts de Giacinti et Galli.

Les italiennes poursuivent leur excellent mondial, après être sortie premières de leur groupe et probablement le plus difficile avec (L’Australie et le Brésil qu’elles ont battu 2-1). Les italiennes verront les quarts de finale après ce succès face à la Chine.

L’Italie affrontera, en quart le vainqueur du match Pays-Bas- Japon, qui se disputera ce soir au Roazhon Park de Rennes.

C’est Giacinti qui a d’abord ouvert le score pour l’Italie, en debut de première période. Bonansea, aux vingt mètres de la surface chinoise, croise sa passe en profondeur, contrée vers Bartoli qui s’empale sur la sortie musclée de Peng Shimeng. Giacinti suit bien pour conclure en force du gauche, (1-0,15e).

Puis, c’est Aurora Galli, entrée en jeu à la 40e minute à la place de Cristiana Girelli, qui fait le « break » pour l’Italie. Après seulement quatre minutes de jeu en seconde période, au vingt mètres, Galli envoie une frappe croisée qui surprend la gardienne chinoise (2-0,49e).

L’italie s’impose 2-0 après le coup de sifflet finale de l’arbitre du jour, la Brésilienne Edina Alves Batista.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Première des deux buteuses italiennes, dans ce 1/8 de finale face à la Chine,
Valentina Giacinti est élue « joueuse du match »

Compositions de départ

Italie : 13Bartoli E.  2Bergamaschi V. 11Bonansea B.  21Cernoia V.  3Gama S.  19Giacinti V.  10Girelli C.  23Giugliano M.  1Giuliani L. (G)  7Guagni A.  5Linari E.

Chine : 17Gu Yasha  2Liu Shanshan  10Li Ying  6Peng Han  20Rui Zhang  12Shimeng Peng (G)  11Wang Shanshan  7Wang Shuang  13Wang Yan  5Wu Haiyan  3Yuping Lin

Remplaçantes

Italie : 12Marchitelli C. (G)  22Pipitone R. (G)  17Boattin L.  16Fusetti L.  4Galli A.  18Mauro I.  8Parisi A.  6Rosucci M.  9Sabatino D.  15Serturini A.  14Tarenzi S.  20Tucceri L.

Chine : 18Bi Xiaolin (G)  1Xu Huan (G)  8Li Jiayue  23Liu Yanqiu  16Li Wen  4Lou Jiahui  22Luo Guiping  15Song Duan  19Tan Ruyin  21Wei Yao  9Yang Li  14Ying Wang.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : La Suède bat le Canada et affrontera L’Allemagne en quart de finale.

Les suédoises se sont imposées face aux canadiennes sur la plus petite des marges et atteignent les quarts de finale.

La Suède valide son ticket au parc des princes, devant 38,078 spectateurs, pour les quarts de finale, part une victoire sur la plus petite des marges 1-0, grâce à une précieuse réalisation de Blackstenius à la 55e minute.

Les canadiennes ont dominé le match mais n’auront pas su mettre davantage en danger la défense suédoises.

Le Canada a manqué l’occasion d’égaliser. A la 69e minute, Beckie a manqué un penalty, sa frappe ayant été repoussée par la gardienne suédoise Lindahl (élue joueuse du match).

La Suède défiera l’Allemagne en quarts de finale, le 29 juin prochain au Roazhon park de Rennes.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

La gardienne de but suédoise, Helvig Lindahl, élue « joueuse du match »,
ayant, entre autre, arrêté un penalty crucial.

Compositions de départ

Suède : 9Asllani K.11Blackstenius S.6Eriksson M.5Fischer N.4Glas H.10Jakobsson S.1Lindahl H. (G)18Rolfo F.23Rubensson E.17Seger C.3Sembrant L.

Canada : 16Beckie J.3Buchanan K.2Chapman A.17Fleming J.1Labbe S. (G)10Lawrence A.15Prince N.13Schmidt S.11Scott D.12Sinclair C.4Zadorsky S.

Remplaçantes

Suède : 12Falk J. (G)21Musovic Z. (G)2Andersson J.19Anvegard A.15Bjorn N.8Hurtig L.13Ilestedt A.7Janogy M.20Larsson M.14Roddar J.22Schough O.16Zigiotti Olme J.

Canada : 21D’Angelo S. (G)18Sheridan K. (G)22Agnew L.14Carle G.7Grosso J.23Hellstrom J.9Huitema J.19Leon A.5Quinn R.8Riviere J.6Rose D.20Woeller S.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : Les États-Unis en quart de finale où ils affronteront la France !

Les championnes en titre américaines ont battu, de façon litigieuse, ce lundi, l’Espagne lors des huitièmes de finale de ce mondial et passent en quart de finale.

Sans briller, au stade Auguste Delaune de Reims, et devant 19,633 spectateurs, les États-Unis viennent à bout de l’Espagne sur le score 2-1, au terme d’un match très disputé, et rejoignent la France en quart de finale pour un choc au parc des princes, Vendredi 28 juin prochain.

Les américaines ont ouvert le score rapidement dans ce match. A la 7e minutes Rapinoe transforme un penalty après une faute de Corredera sur Morgan dans la surface de réparation(1-0,7e). Deux minutes seulement après l’ouverture du score des américaines, les espagnoles égalisent grâce à Hermoso, d’une belle frappe lobée en lucarne, après une mésentente entre Naeher et Sauerbrunn (1-1,9e).

Bousculées dans le jeu par les espagnoles, les championnes en titre vont une fois de plus bénéficier d’un penalty, mais cette fois très discutable, car sur les ralentis, Lavelle exagère sa chute après un léger contact presque inexistant avec Virginia, à la 75e minute. Et c’est encore Rapinoe qui se charge du penalty et le transforme.

Les USA s’imposent donc 2-1 et disputeront les quarts de finale contre l’équipe de France.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty Images (site FIFA)

l’états-unienne, Megan Rapinoe – capitaine du jour pour les USA, élue joueuse du match….
grâce à deux penalties transformés….

Compositions de départ

Espagne : 7Corredera M.17Garcia L.12Guijarro P.10Hermoso J.6Losada V.16Mapi Leon3Ouahabi L.13Panos S. (G)4Paredes I.11Putellas A.14Torrecilla V.

États-Unis : 7Dahlkemper A.19Dunn C.8Ertz J.17Heath T.16Lavelle R.3Mewis S.13Morgan A.1Naeher A. (G)5O’Hara K.15Rapinoe M.4Sauerbrunn B.

Remplaçantes

Espagne : 1Gallardo D. (G)23Quinones M. (G)5Andres I.18Bonmati A.9Caldentey M.21Falcon A.22Garcia N.2Jimenez C.15Meseguer S.20Pereira A.19Sampedro A.8Torrejon M.

États-Unis : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)6Brian M.12Davidson T.9Horan L.11Krieger A.10Lloyd C.20Long A.22McDonald J.23Press C.2Pugh M.14Sonnett E.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : La France élimine le Brésil et passe en quart de finale !

La France, au bout du suspens, bat le Brésil dans les prolongations et se hisse en quart de finale de sa coupe du monde.

Ce Dimanche, au stade Océane du Havre, et devant 23,965 spectateurs, les bleues se sont qualifiées pour les quarts de finale de ce mondial de football féminin après leur victoire contre le Brésil de Marta 2-1, en prolongations, grâce à des réalisations de Gauvin et d’Henry.

Après avoir vu son but annulé par le VAR en première période, pour une charge illicite sur Barbara (23e), Valérie Gauvin  a ouvert le score pour l’équipe de France à la 52e, en reprenant le ballon d’un tacle glissé rageur (1-0, 52e).

Mais cet l’avantage n’aura duré que quelque  minutes, puisque, à la 64e minute, Thaisa venait égaliser pour la séleçao (1-1,64e).

C’est lors des  prolongation que la capitaine de l’équpe de France, Amandine Henry, vient délivrer la France à la 106e minute en ouvrant son pied gauche sur un coup franc d’Amel Majri. Les bleues ont souffert dans les dernières 15 minutes des prolongations mais s’imposent 2-1 et filent en quart.

Les bleues pourraient affronter les États-Unis pour un choc en quart de finale, vendredi prochain, au parc des princes, si les championnes du monde en titre se qualifient face à l’Espagne, ce lundi 24 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La capitaine française, Amandine Henry, élue « joueuse du match », de ce 1/8 de finale.

Compositions de départ

France : 18Asseyi V.19Bathy G.16Bouhaddi S. (G)15Bussaglia E.11Diani K.13Gauvin V.6Henry A.9Le Sommer E.10Majri A.3Renard W.4Torrent M.

Brésil:1Barbara(G)11Cristiane9Debinha8Formiga14Kathellen19Ludmila10Marta21Monica13Santos L.6Tamires5Thaisa

Remplaçantes

France : 1Durand S. (G)21Peyraud-Magnin P. (G)14Bilbault C.20Cascarino D.22Debever J.8Geyoro O.23Hamraoui K.7Karchaoui S.12Laurent E.2Perisset E.17Thiney G.5Tounkara A.

Brésil : 12Aline Villares (G)22Leticia (G)7Andressa17Andressinha16Beatriz15Camila3Daiane23Geyse18Luana2Poliana20Raquel4Tayla

Résumé du match, en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : L’Angleterre se qualifie pour les quarts de finale en battant largement le Cameroun.

L’Angleterre file en quart de finale après un large succès face aux « lionnes indomptables » du Cameroun.

Ce dimanche 23 juin, au stade de Hainaut de Valencienne, les anglaises ont dominé le Cameroun 3-0 grâce à des buts de Hughton (14e), White(45+4) et Grennwood (58e). L’Angleterre se qualifie pour la cinquième fois en quart de finale d’un mondial de football féminin. Une rencontre marqué pat plusieurs moments de flottement liés à la « VAR » (arbitrage vidéo).

les « three lionesse » (surnom de l’équipe nationale anglaise – NDLR) ont ouvert le score grâce à Steph Houghton, à la 14e minute. Puis, dans le temps additionnel, elles doublent la mise sur une réalisation de Ellen White, qui se retrouve étrangement seule dans la surface, face à Annette Ngo Ndom. Le but a été, dans un premier temps, refusé, puis accordé par l’arbitrage vidéo (45+4e).

Les Camerounaises, énervées face à cette décision, ont refusé de reprendre le jeu pendant quelques dizaines de secondes.

Au retour des vestiaires, Ajara Nchout Njoya a réduit le score pour le Cameroun, d’une belle frappe sous la barre (48e). Mais, là, le but a été refusé par la « VAR » (l’arbitrage vidéo), indiquant un hors jeu pour quelques petits centimètres. La buteuse flouée ne pouvait plus se contenir, s’en prenait à l’arbitre, avant de fondre en larmes. Dix minutes plus tard, l’Angleterre scellait le score sur un corner de Duggan repris d’un plat du pied par Greenwood (3-0,58e).

Qualifiée après cette victoire, l’Angleterre jouera, en quart de finale contre la Norvège jeudi prochain.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Steph Houghton, la N°5 de l’équipe d’Angleterre, élue « joueuse du match »

Compositions de départ :

Angleterre : 1Bardsley K. (G)6Bright M.2Bronze L.11Duggan T.3Greenwood A.5Houghton S.10Kirby F.7Parris N.8Scott J.4Walsh K.18White E.

Cameroun : 22Abam M.11Awona A.5Ejangue A.17Enganamouit G.8Feudjio R.6Johnson E.4Leuko Y.3Nchout A.1Ngo Ndom A. (G)7Onguene G.10Yango J.

Remplaçantes

Angleterre : 21Earps M. (G)13Telford C. (G)20Carney K.17Daly R.15McManus A.22Mead B.16Moore J.23Staniforth L.19Stanway G.12Stokes D.9Taylor J.14Williamson L.

Cameroun : 16Mambingo I. (G)23Ongmahan M. (G)14Abena N.18Akaba H.2Manie Ch.12Meffometou C.13Meyong C.19Ndoumbouk M.20Ngo Mbeleck G.9Ngono M. M.15Sonkeng Y.21Takounda A.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : La Norvège arrache sont ticket pour les 1/4 de finale !

La Norvège s’en sort au tirs but face à l’Australie lors de ce quart de finale haletant, et se hisse en quart de finale.

Ce samedi 22 juin, au stade de Nice, Les Norvégiennes ont arraché leur qualification pour les quarts de finale devant l’Australie, après un match très rythmé. Les deux sélections ne sont pas parvenues à se départager dans le temps réglementaire (1-1). Les norvégiennes se sont imposées finalement 4-1 aux tirs au but, face aux « Matildas » (surnom de l’équipe nationale australienne).

La Norvège avait ouvert le score à la 31e minute grâce à une réalisation d’Isabell Lehn Herlovsen d’une frappe du droit. Les norvégiennes pensaient avoir fait le plus dur mais c’était sans compter sur les australiennes qui n’auront rien lâché jusque dans les dernières minutes où, sur corner, Elise-Knight vient égaliser (83e) et arracher une prolongation.

Réduites à dix sur un carton rouge direct reçu par Kennedy, dans la première mi-temps des prolongations (104′), les « Matildas » ont tenu jusqu’aux tirs aux but, mais ce sont les norvégiennes qui seront meilleures dans cet exercice l’emportant 4-1, après un premier tir raté pour l’Australie et un second arrêté par la gardienne norvégienne.

Pour les quarts de finale la Norvège sera opposée au vainqueur de la rencontre Angleterre – Cameroun ce dimanche 23 juin.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

La N°10 norvégienne, Caroline Graham Hensen, élue « joueuse du mach »

Compositions de départ

Norvège : 14Engen I.10Hansen C.17Hegland-Minde K.9Herlovsen I.1Hjelmseth I. (G)6Mjelde M.16Reiten G.8Risa V.21Saevik K.3Thorisdottir M.2Wold I.

Australie : 21Carpenter E.7Catley S.9Foord C.8Kellond-Knight E.14Kennedy A.20Kerr S.6Logarzo C.16Raso H.10van Egmond E.1Williams L. (G)13Yallop T.

Remplaçantes

Norvège : 23Bogstad O. (G)12Fiskerstrand C. (G)13Asland T.15Eikeland A.5Hansen S.4Hovland S.19Kvamme C.18Leonhardsen-Maanum F.22Nautnes E.7Thorsnes E.11Utland L.

Australie : 18Arnold M. (G)12Micah T. (G)23Allen T.11De Vanna L.17Fowler M.15Gielnik E.19Gorry K.22Harrison A.3Luik A.4Polkinghorne C.5Roestbakken K.2Simon G.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – 1/8 de finale : L’Allemagne bat facilement le Nigeria et se qualifie pour les quarts de finale.

La « Mannschaft » s’est largement imposée face au Nigeria, champion d’Afrique en titre, et se qualifie pour les quarts de finale.

Les allemandes sont les premières qualifiées pour les quarts de finale de cette coupe du monde. Celle-ci a déroulé face au Nigeria en s’imposant 3-0 grâce à des buts de Popp (20e), Dabritz (27e) et Schuller (82e), ce samedi 21 juin au stade des Alpes de Grenoble. Depuis le début de ce mondial les allemandes n’ont  encaissées aucuns but.

C’est la capitaine Alexandra Popp qui a ouvert le score de la tête à la 20e minute. Sur corner, Popp arrive lancée aux six mètres, dans la surface nigériane, et envoie une tête décroisée qui trouve la lucarne de Nnadozie. Puis, à la 27e minute, c’est la milieu de terrain Sara Dabritz qui vient doubler la mise pour la « Mannschaft ». Elle trouve le petit filet de la gardienne nigériane Nnadozie. Les allemandes mènent logiquement 2-0 à la pose.

En seconde période, les allemandes continuent leur domination face à une équipe du Nigéria trop timide et en manque de solution pour inquiéter les allemandes. Et c’est dans les dernières minutes que l’Allemagne va faire définitivement le break grâce à l’attaquante Lea Schuller. Ayinde contrôle le ballon près de surface, bien pressée par Gwinn Ayinde, contrôle la balle près de la surface et veut passer en retrait à sa partenaire Ohale. Schüller est à l’affût et prend le ballon pour tromper Nnadozie du droit (3-0,82e).

Score final:Allemagne 3-0 Nigeria.

L’Allemagne affrontera, en quart de finale, le vainqueur du match entre la Suède et Canada qui se jouera ce Lundi 23 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

L’attaquante et capitaine allemande, Alexandra Popp, élue « joueuse du match »,
alors qu’elle fêtais sa 100ème sélection en équipe nationale.

Compositions de départ

Allemagne : 13Dabritz S.23Doorsoun-Khajeh S.15Gwinn G.5Hegering M.9Huth S.18Leupolz M.20Magull L.11Popp A.7Schuller L.1Schult A. (G)17Schweers V.

Nigeria : 18Ayinde H.5Ebi O.19Ihezuo C.12Kanu U.16Nnadozie C. (G)6Nwabuoku E.3Ohale O.20Okeke C.13Okobi-Okeoghene N.9Oparanozie D.17Ordega F.

Remplaçantes

Allemagne : 12Benkarth L. (G)21Frohms M. (G)19Buhl K.16Dallmann L.14Elsig J.8Goessling L.3Hendrich K.22Knaak T.4Maier L.10Marozsan D.6Oberdorf L.2Simon C.

Nigéria : 21Jonathan A. (G)1Oluehi T. (G)15Ajibade R.23Chukwudi O.7Imo A.14Michael F.22Ogebe A.2Okoronkwo A.8Oshoala A. L.11Uchendu C.

Résumé du match en images

COUPE DU MONDE « FRANCE 2019 » : « La joie des camerounaises qualifiées pour les 1/8 de finale » – ALBUM PHOTOS

A l’occasion de la « pause » entre la phase des matchs de poule et celle des matchs à élimination direct (1/8, 1/4, 1/2, petite finale et finale), 200% Foot Fem vous propose de revivre les moments forts de cette première moitié de coupe du monde « France 2019 », en photos.

Ce 20 juin, le Cameroun affrontait la Nouvelle Zélande, pour le 3ème match de poule du groupe E. Cette rencontre était cruciale pour les deux pays puisqu’elles étaient toutes deux à zéro points, ayant perdu leurs rencontres face aux deux nations favorites du groupe, à savoir : Pays-Bas et Canada. Une victoire était absolument nécessaire pour, non seulement, ne pas finir dernière, mais, surtout, avoir encore une chance de se qualifier pour les 1/8 de finale, en finissant parmi les 4 meilleures 3èmes des groupes.

Cette place, ce sont les « lionnes indomptables » (surnom de l’équipe nationale du Cameroun – NDLR) qui l’ont obtenu, au bout du bout, en marquant le but de la victoire 2 – 1, à la cinquième minute des prolongations de la seconde mi-temps.

Cette qualification quasi inattendue a, bien évidement, provoqué de grandes démonstrations de joie de la part des joueuses camerounaises….Et nous avons décidé de vous en présenter les plus belles captures photographiques dans cet article.

Christian Estevez

Crédit photos : Getty Images (site FIFA)

Coupe du Monde « France 2019 » : « Le désarroi des écossaises » – Album photos

A l’occasion de la « pause » entre la phase des matchs de poule et celle des matchs à élimination direct (1/8, 1/4, 1/2, petite finale et finale), 200% Foot Fem vous propose de revivre les moments forts de cette première moitié de coupe du monde « France 2019 », en photos.

Pour commencer notre série d’albums souvenirs de la première moitié de cette phase finale de coupe du monde de football féminin « France 2019 », nous avons décidé de vous proposer une série de clichés qui nous ont beaucoup ému, à savoir celles des écossaises en pleurs, à l’issue de l’heure match nul face à l’Argentine, sur le score de 3 – 3, perdant toute chance de se qualifier pour les 1/8 de finale, alors qu’elles menaient 3 – 0 et ont encaissé le but égalisateur dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps.

Christian Estevez

Photos : Getty images (site FIFA)

Coupe du monde France 2019 -Groupe D: L’Angleterre bat le japon et termine 1er du groupe devant son adversaire du jour et match fou entre l’Argentine et L’Écosse !

Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de ce mondial L’Angleterre a dominé le Japon et termine premier du groupe D. L’Écosse et l’Argentine se neutralisent dans un match fou.

Japon – Angleterre

Ce mercredi 19 mai, au stade de Nice, le Japon et l’Angleterre s’affrontaient pour la première place du groupe D de cette Coupe du monde féminine 2019. Les « Three lionnesses » (surnom de l’équipe d’Angleterre – NDLR) se sont imposées 2-0 grâce à l’attaquante de Manchester City, Ellen White (13e, 84e), qui a donc inscrit un doublé. Cette victoire permet à l’Angleterre de finir premier du groupe D avec 9 points, devant le Japon.

Avec cette première place elles affronteront soit le Canada, soit les Pays-Bas.

Le japon est aussi qualifié pour les huitièmes de finale car, malgré cette défaite, elles restent deuxième, étant donné que, dans le même temps, l’Argentine a été accrochée par l’Écosse.

Argentine – Ecosse

Au parc des princes, les argentines ont effectué une incroyable « remontada » face à l’Écosse. Menée 3-0, l’Argentine est revenue au score en vingt minutes et a accroché un match nul improbable, 3 – 3. Little (19e), Beattie (49e) et Cuthbert (69e) ont marqué pour l’Écosse et les buteuses de l’Argentine sont Menendez (74e), Alexander (Contre son camp,79e) et Bonsegundo (90+4e sur penalty).

Les écossaises dans le désarroi au coup de sifflet final d’un match qu’elles menaient 3 – 0
et qui’elles finissent à 3 – 3, dans les vingt dernières minutes de la partie.

L’Argentine, troisième, conserve une chance d’atteindre les 8es de finale. Mais avec seulement 2 points au compteur, l’espoir est mince. Les Argentines devront espérer des matchs nuls lors de Cameroun-Nouvelle-Zélande (jeudi à 18h) et de Chili-Thaïlande (jeudi à 21h).

Les argentines dubitatives, dans l’attente des résultats des deux matchs entre les derniers
des deux derniers groupes, et dont l’issue décidera de la qualification pour
les 1/8 de finale…ou pas…

Classement

1-Angleterre : 9 points (+4)

2-Japon : 4 points (-1)

3-Argentine : 2 points (-1)

4-Écosse: 1 point (-2)

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Résumés des matchs en images :

Japon – Angleterre

Écosse – Argentine

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Les États-Unis enchaînent face au Chili !

Les américaines ont offert une nouvelle démonstration face au Chili et se qualifient pour les huitièmes de finale de ce mondial.

Pour leur deuxième match de groupe F, les championnes du monde en titre étaient opposées au Chili, ce Dimanche 16 juin. Les américaines se sont, une fois de plus, imposées largement, après leur victoire record (13-0) sur la Thaïlande lors de la première journée. Malgré une équipe largement remaniée par la sélectionneuse Gill Ellis, avec, notamment Alex Morgan (meilleure buteuse du tournoi avec cinq réalisation) restée sur le banc. Les États-uniennes se sont, cette fois, imposées 3-0 face au Chili, au parc des princes, devant 45,594 spectateurs. Les USA, après ce deuxième succès, se qualifient pour les 8e de finale et joueront contre la Suède lors de la dernière journée dans ce groupe F, pour un duel pour la 1er place.

Lloyd a rapidement ouvert le score pour les américaines après onze minutes de jeu, profitant d’un ballon mal dégagé de la tête, pour placer une frappe du gauche, imparable, à l’entrée de la surface (1-0,11e). Quinze minutes plus tard, c’est la milieu de terrain Ertz qui vient inscrire le but du 2-0. Sur un corner droit tapé par Davidson, Ertz devance tout le monde au premier poteau pour reprendre de la tête. Endler touche le ballon mais ne peut rien sur cette tête puissante (2-0,23e). Puis, à la 35e minute, c’est Carli Lloyd, l’attaquante américaine de 36 ans, qui vient faire le break pour les USA et un doublé pour elle dans cette rencontre. Sur un nouveau corner de Davidson, Carli Llyod saute et envoie une tête puissante dans les filets d’Endler (3-0,35e).

Score à la pose 3-0 pour les USA.

En seconde période, le score ne changera pas mais aurait pu être plus lourd si les américaines n’étaient pas tomber sur une Endler des grands soirs (ce qui lui a, d’ailleurs, valu d’être élue « joueuse du match ». Llyod, quant à elle, a même manqué un penalty à la 81e minute.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1- USA: 6 points +16

2- Suède: 6 points +6

3- Chili: 0 point -5

4- Thaïlande: 0 point -17

Seconde gardienne de but de cette compétition à être élue « joueuse du match » – et encore
une Sud Américaine -, la chilienne Christiane Endler.

Compositions de départ

USA : 6Brian M.7Dahlkemper A.12Davidson T.8Ertz J.9Horan L.11Krieger A.10Lloyd C.1Naeher A. (G)23Press C.2Pugh M.4Sauerbrunn B.

Chili : 8Araya K.21Balmaceda R.1Endler C. (G)15Galaz Su H.3Guerrero C.4Lara F.18Saez J. C.6Soto C.17Toro J.9Urrutia M.20Zamora D.

Remplaçantes

USA : 21Franch A. (G)18Harris A. (G)19Dunn C.17Heath T.16Lavelle R.20Long A.22McDonald J.3Mewis S.13Morgan A.5O’Hara K.15Rapinoe M.14Sonnett E.

Chili : 12Campos N. (G)23Torrero R. (G)10Aedo Y.5Diaz V.22Duran E.13Grez J.19Huenteo Y.11Lopez Y.14Pardo D.16Pinilla F.7Rojas M.2Soto R.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe F : Le Suède corrige la Thaïlande !

La Suède s’est qualifiée pour les huitièmes en s’imposant largement, pour son deuxième match dans groupe F, face à une équipe thaïlandaise très faible.

Après avoir remporté son premier match (2-0) contre le Chili, lors de la première journée, la Suède n’a pas fait de détails contre la Thaïlande, lors de son deuxième match, au stade de Nice, ce dimanche 16 juin, en s’imposant 5-1.

La thaîlandaise Kanjan Sungngoen a inscrit le premier but de son équipe dans ce mondial, et ainsi sauver l’honneur. Un moment émouvant pour la sélectionneuse, qui n’a pu retenir ses larmes sur le banc de touche. Les Scandinaves, avec six points, se qualifient pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde féminine. Elles défieront les États-Unis, jeudi, avec en ligne de mire la première place du groupe F.

Les suédoises ont tué le match en première période, très rapidement. A la 6e minute, sur un coup franc frappé par Rubensson sur la gauche, la défenseuse Sembrant se démarque bien aux six mètres et place une tête parfaite pour touvrir le score (1-0,6e). Puis, à la 19e minute, c’est Aslani qui vient doubler la mise pour la Suède. Sur un centre venu de la droite, Hurtig place une tête croisée au second poteau que repousse la gardienne thaïlandaise Bonnsing, mais le ballon revient dans les pieds d’Asllani qui dribble Sornsai aux six mètres pour s’ouvrir l’angle et envoyer le ballon au fond des filets (2-0,19e). A la 42e minute, les scandinaves vont faire définitivement le break grâce à Rolfö ,qui envoie une frappe puissance à l’entrée de la surface qui fini dans la lucarne de Bonnsing (3-0,42e).

Au retour des vestiaires, la Suède, qui mène déjà 3-0, va gérer son avantage jusqu’à la 81e minute, où la milieu de terrain Hurtig vient, elle aussi inscrire son but, permettant à son équipe de mener 4-0. Après un bon travail entre Eriksson et Schoug, sur l’aile gauche, la milieu centre au point de penalty pour Hurtig qui arrive lancée et place une tête parfaite qui trompe la gardienne thaïlandaise (4-0,81e). À la 90+1′ minute les thaïlandaise vont sauver l’honneur grâce Sungngoen, lancée en profondeur par Nild. La milieu terrain thaïlandaise entre dans la surface de réparation, se présente face à Lindahl et marque d’un tir puissant au premier poteau (4-1,90+1′). Et dans les dernières seconde du match la Suède va clore son festival en marquant un cinquième buts par l’intermédiaire de Rubensson sur penalty…à la 90+6 !!!

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Deuxième titre de joueuse du match en deux rencontres, pour la suédoise
Kosovare Aslani

Compositions de départ

Suede : 19Anvegard A.9Asllani K.6Eriksson M.5Fischer N.4Glas H.8Hurtig L.1Lindahl H. (G)18Rolfo F.23Rubensson E.17Seger C.3Sembrant L.

Thaïlande : 1Boonsing W. (G)3Chinwong N.17Dangda T.7Intamee S.6Khueanpet P.8Nildhamrong S.5Phancha A.19Pitsamai S.10Srangthaisong S.21Sungngoen K.12Thongsombut R.

Remplaçantes

Suède : 12Falk J. (G)21Musovic Z. (G)2Andersson J.15Bjorn N.11Blackstenius S.13Ilestedt A.10Jakobsson S.7Janogy M.20Larsson M.14Roddar J.22Schough O.16Zigiotti Olme J.

Thaïlande : 18Charoenying S. (G)22Sornpao T. (G)20Boothduang W.11Chuchuen S.14Pengngam S.9Phetwiset W.23Philawan P.16Saengchan K.2Saengkoon K.13Srimanee O.4Sritala D.15Waenngoen O

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Le Canada en huitièmes de finale !

Le Canada s’est Imposé tranquillement face à la Nouvelle-Zélande et se hisse en huitièmes de finale de la coupe du monde.

Les canadiennes avaient leur destin en mains pour se qualifier pour les huitièmes de finale de ce mondial. Après sa victoire (1-0) face au Cameroun lors du premier match, le Canada avait  besoin d’une victoire ce samedi face aux néo-zélandaises pour aller en 8e. Et c’est au stade des Alpes de Grenoble que les canadiennes ont atteint leur objectif dans ce groupe E en s’imposant 2-0 face à la Nouvelle Zélande, grâce à des buts de Fleming (48e) et Prince (79e).

Lors du dernier match des phases de poule dans ce groupe E prévu ce 20 juin, le Canada jouera contre les championnes d’Europe – les néerlandaises – pour un duel pour la première place, au stade Auguste Delaune de Reims, tandis que la nouvelle-Zélande affrontera le Cameroun au stade de la Mosson de Montpellier.

Les Canadiennes ont pourtant été tenues en échec par les néo-zélandaises en première période 0-0. C’est en seconde période que le Canada va trouver la faille dans la défense néo-zélandaise, à la 48e grâce à Fleming. Sur une attaque rapide parfaitement jouée, Fleming, à la réception d’un centre au cordeau de Prince, a placé une reprise parfaite (1-0, 48e). 

Passeuse, Prince s’est ensuite muée en buteuse pour sceller la victoire des Canadiennes, à onze minutes de la fin du temps réglementaire. Côté droit, Lawrence adresse un bon centre dans la surface de réparation. Sinclair tente une tête mais le ballon heurte le poteau! Derrière, Prince au bon endroit au bon moment suit et n’a plus qu’à pousser ce ballon au fond du but vide.score final : Canada 2-0 Nouvelle-Zélande.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Classement

1- Pays-Bas 6 points +3

2- Canada 6 +3

3- Cameroun 0 point  -3

4- Nouvelle-Zélande 0 point -3

Jessie Fleming, première des deux buteuses canadiennes du match, élue
« joueuse du match »

Compositions de départ

Canada : 16Beckie J. 3Buchanan K.  17Fleming J.  1Labbe S. (G)  10Lawrence A.  15Prince N.  8Riviere J.  13Schmidt S.  11Scott D.  12Sinclair C.  4Zadorsky S.

Nouvelle-Zélande : 4Bott C.  14Bowen K.  22Chance O.  8Erceg A.  11Gregorius S.  12Hassett B.  1Nayler E. (G)  2Percival R.  7Riley A.  6Stott R.  13White R.

Remplaçantes

Canada : 21D’Angelo S. (G)  18Sheridan K.   (G)22Agnew L.  14Carle G.  2Chapman A.  7Grosso J.  23Hellstrom J.  9Huitema J.  19Leon A.  5Quinn R.  6Rose D.  20Woeller S.

Nouvelle-Zélande : 21Esson V. (G)  23Olla N.   (G)20Cleverley D.  16Duncan K.  3Green A.  9Kete E.  10Longo A.  15Morton S.  19Satchell P.  18Skilton S.  5Stratford N.  17Wilkinson H.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe E : Les Pays-Bas se qualifient pour les 8e de finale après leur victoire face au Cameroun !

Les Pays-Bas dominent péniblement le Cameroun et se qualifie pour les huitièmes de finale après ce deuxième succès dans ce groupe E.

Ce samedi 15 juin, au stade de la Hainaut, aux tribunes envahies d’orange, les néerlandaises se sont qualifiées pour les huitièmes de finale après leur victoire 3-1, mais difficile, face au Camerounaises qui ont imposées un défi physique impressionnant aux néerlandaises dans cette rencontre. Les Pays-Bas prennent la première place du groupe E devant le Canada qui qui pourrait aussi se qualifier pour les huitièmes en cas de victoire face à la Nouvelle-Zélande, ce samedi 15 juin à Grenoble.

Les Pays-Bas s’imposent grâce un doublé de Viviane Miedema et un but de Dominique Bloodworth. À seulement 22 ans, Vivianne Miedema a établi le nouveau record de buts des Pays Bas, avec 60 réalisations en 77 sélections. Elle efface Manon Melis, 59 buts en 136 sélections entre 2005 et 2016. .L’attaquante D’Arsenal a ouvert le score pour les orange à la 41e minute. après un une-deux Van de Saden déborde et envoie un centre sur la tête de Miedema qui envoie le ballon dans les filets de la gardienne camerounaise Ngo Ndom (1-0,41′). Les camerounaises égalisent dans la foulée du but néerlandais ,grâce à Onguene après avoir profité d’une mauvaise appréciation de la gardienne Van Veenendaal (1-1, 43e).

Score à la pose 1-1

En seconde période, après seulement trois minutes de jeu, les néerlandaises reprennent l’avantage par l’intermédiaire de Dominique Bloodworth qui marque suite à une bévue de Ndom (2-1,48e). Puis, à cinq minutes de fin du temps réglementaire, les oranges font le break grâce à Viviane Miedema qui vient inscrire son doublé.

Score final Pays-Bas 3-1 Cameroun.

Un stade quasiment tout orange (couleur des Pays-Bas), pour ce deuxième
match de poule du groupe E.

Les néerlandaises qualifiées, les camerounaises peuvent toujours croire à une éventuelle qualification avec la place de meilleure troisième met devront battre la nouvelle-Zélande lors du dernier match au stade Auguste Delaune de Reims. Les néerlandaises, elles joueront contre les canadiennes au stade la Mosson de Montpellier ce 20 juin.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

La néerlandaise, Viviane Mediema élue « joueuse du match » avec ses deux réalisations
dans ce match…écrasant le record de buts marqués en sélections nationale batave.

Compositions de départ

Pays-Bas : 20Bloodworth D.6Dekker A.14Groenen J.11Martens L.9Miedema V.8Spitse S.10van de Donk D.7van de Sanden S.5van Es K.2van Lunteren D.1van Veenendaal S. (G).

Cameroun : 22Abam M.17Enganamouit G.8Feudjio R.6Johnson E.4Leuko Y.2Manie Ch.12Meffometou C.20Ngo Mbeleck G.1Ngo Ndom A. (G)7Onguene G.10Yango J.

Remplaçantes

Pays-Bas : 23Geurts L. (G)16Kop L. (G)21Beerensteyn L.17Jansen E.13Jansen R.15Kaagman I.18Kerkdijk D.12Pelova V.19Roord J.3van der Gragt S.22van der Most L.4van Dongen M.

Cameroun: 16Mambingo I. (G)23Ongmahan M. (G)14Abena N.18Akaba H.11Awona A.5Ejangue A.13Meyong C.3Nchout A.19Ndoumbouk M.9Ngono M. M.15Sonkeng Y.21Takounda.A

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : L’Angleterre en huitièmes de finale !

L’Angleterre s’impose difficilement face à l’Argentine et se qualifie pour les huitièmes de finale de ce mondial.

Opposées à l’Argentine qui avait tenu tête au japon (0-0), lors de la première journée des phases de poule,l es anglaises se sont imposées péniblement 1-0, grâce à une réalisation de Taylor (61′) et se qualifient pour les huitièmes de finale.

L’Angleterre a dominé le match de bout en bout face à une équipe argentine en manque de solution pour inquiéter les « three lionesses » (surnom de l’équipe nationale d’Angleterre – NDLR). Mais, malgré cette grosse domination, les anglaises ont peiné à ouvrir le score. Les joueuses de Phil Neville ont d’abord manqué un penalty grâce à un incroyable arrêt de la gardienne argentine Correa en première période (28e).

C’est en seconde période que les « three lionesses » vont trouver la faille dans la défense de « l’abiceleste » (surnom de l’équipe nationale d’Argentine – NDLR), une minute après l’heure de jeu, par Taylor, sur un centre côté gauche de Meed. Taylor marque de l’intérieur du pied droit (1-0,61′).

Pour le dernier match de phase de groupe, l’Angleterre jouera la 1ère place du groupe D face au Japon, mercredi 19 juin au stade de Nice, et l’Argentine sera opposée à L’Écosse au parc des princes.

A noter que, pour la première fois depuis le début de cette phase finale de coupe du Monde, et au bout de vingt matchs, le prix de la meilleure joueuse revient à une gardinne de but, l’argentine Vanina Correa, vétérane de l’équipe avec ses 35 ans.

Kevin Negalo

Crédit photos : Getty images (site FIFA)

Il aura fallut arriver au vingtième match de cette phase finale de la coupe du monde pour
qu’une gardienne de but soit élue « joueuse du match », en la personne de l’argentine
Vanina Correa, déjà âgée de 35 ans.

Classement

1Angleterre (F): 6 points +2

2Japon (F): 4 points +1

3Argentine  (F): 1 point -1

4Écosse (F) :0 point -2

Compositions de départ

Angleterre: 2Bronze L.3Greenwood A.5Houghton S.10Kirby F.15McManus A.22Mead B.16Moore J.7Parris N.8Scott J.9Taylor J.13Telford C. (G)

Argentine: 0Banini E.2Barroso A.16Benitez L.11Bonsegundo F.8Bravo L.6Cometti A.1Correra V. (G)9Jaimes S.14Mayorga M.4Sachs A.3Stabile E.

Remplaçantes

Angleterre: 21Earps M. (G)6Bright M.20Carney K.17Daly R.11Duggan T.23Staniforth L.19Stanway G.12Stokes D.4Walsh K.18White E.14Williamson L

Argentine: 12Garton G. (G)23Pereyra S. (G)18Chavez G.17Coronel M.13Gomez V.20Ippolito D.21Juncos N.19Larroquette M.22Menendez M.7Oviedo Y.15Potassa M.5Santana V.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe C : L’Italie écrase la Jamaïque !

L’Italie impitoyable face à la Jamaïque signe sa deuxième victoire dans ce groupe C et se qualifie pour les huitièmes de finales.

Les italiennes ont confirmé leur bonne entrée dans ce mondial après leur victoire surprise face à l’Australie (2-1). Pour leur deuxième match dans ce groupe C, face aux Jamaïcaines, au stade Auguste Delaune de Reims, les italiennes se sont largement imposées 5-0, avec, notamment, un triplé de Girelli et un doublé de Galli et trois passes décisives de Giugliano. Ce deuxième succès permet au italiennes de prendre la tête du classement devant le Brésil et l’Australie et se qualifie pour les 8e de finales. Face à l’Italie la Jamaïque a aligné la plus jeune équipe, cette année, en coupe du monde avec 22 ans et 251 jours de moyenne d’âge(Opta).

L’Italie a entamé son match de la plus belle des manières. Après seulement neuf minutes de jeu, les italiennes bénéficient d’un penalty. Barbara Bonansea, après avoir été taclée lourdement dans la surface par Allyson Swaby, l’arbitre centrale, Mme Keighley, va consulter le « VAR » (vidéo) et signale le point de penalty, Girelli se charge du penalty et le transforme (1-0,12e). A la 25e minute Girelli vient doubler la mise pour l’Italie. Giugliano frappe un corner. Girelli surgit au second poteau pour reprendre de la cuisse gauche au niveau du point de penalty et envoie le ballon au fond des filets de Schneider. Les Italiennes pas vraiment inquiété mènent 2-0 à la pose.

Une minutes après le début de la seconde période Girelli inscrit un triplé. Giugliano adresse un long centre en cloche qui retombe aux six mètres de la Jamaïque. La gardienne Schneider se troue dans sa sortie aérienne, Girelli n’a qu’à dévier de la tête (3-0,46′). A la 71e minute, les « Azzurre » (pseudonyme de l’équipe nationale italienne – NDLR), trop supérieures et impitoyables de réalisme marquent un 4e but, Balle au pied, Boattin élimine quatre adversaires et donne une passe latérale à Galli qui la reçoit aux vingt mètres et ajuste Schneider d’une frappe croisée du droit dans la lucarne (4-0,71). Puis, à la 81e minute, les italiennes vont terminer leur festival en ajoutant un cinquième but signé, une fois de plus par Galli – doublé pour elle. Giugliano délivre une belle passe en profondeur qui transperce les lignes jamaïcaines pour arriver à Galli qui efface Schneider avec un crochet et marque. Score final : Italie 5-0 Jamaïque.

Qualifiées, les Azzurre joueront contre le Brésil au stade de la Hainaut de Valencienne et la Jamaïque sera face à l’Australie au stade des Alpes de grenoble..Matchs prevu pour ce 18 juin.

Kevin Negalo

Crédits photos : Getty images (site FIFA)

L’italienne Cristiana Girelli, inscrit un triplé et, par la même occasion, un coup
du chapeau, lui valant d’être élue « joueuse du match »

Classement

Italie: 6 points +6

Brésil: 3 points +2

Australie:3 points +0

Jamaïque: 0 points -8

Compositions de départ

Jamaïque : 21Adamolekun O.7Asher C.14Blackwood D.12Campbell S.22Grey M.5Plummer K.1Schneider S. (G)11Shaw K.6Solaun H.17Swaby A.4Swaby C.

Italie : 

13Bartoli E.2Bergamaschi V.11Bonansea B.21Cernoia V.3Gama S.10Girelli C.23Giugliano M.1Giuliani L. (G)7Guagni A.5Linari E.9Sabatino D.

Remplaçantes

Jamaïque : 23Jamieson Y. (G)13McClure N. (G)16Bond-Flasza D.10Brown J.15Cameron T.18Carter T.3Hudson-Marks C.20Matthews C.19Patterson T.8Shim A.2Silver L.9Sweatman M.

Italie : 12Marchitelli C. (G)22Pipitone R. (G)17Boattin L.16Fusetti L.4Galli A.19Giacinti V.18Mauro I.8Parisi A.6Rosucci M.15Serturini A.14Tarenzi S.20Tucceri L.

Résumé du match en images

Coupe du monde France 2019 – Groupe D : Le Japon tient son premier succès face à l’Écosse!

Accroché lors de son premier match dans groupe D par L’Argentin (0-0), le Japon tient son premier succès dans ce mondial en s’imposant ce vendredi 14 juin au stade Rohazon park de Rennes devant 13.201 spectateurs.

Après leur contre-performance face à l’Argentine (0-0), lors de la première journée, les japonaises ont tenu leur rang face à l’Écosse, ce vendredi à rennes. Les championnes du monde en 2011et finaliste en 2015, ont dominé l’Écosse 2-1, malgré une petite frayeur en fin de rencontre. Malmené durant le match par les japonaises les écossaises se sont réveillé bien trop tard.

Après ce succès les Japonnasses lancent enfin leur mondial 2019 et prennent provisoirement la première place du groupe D, en attendant le match Angleterre – Argentine, dans la soirée.